Entente entre le MSSS et la FMOQ - Pourquoi le ministre a-t-il peur de donner l’heure juste?
mercredi 18 mai, 2016
Facebook
Twitter

Québec – Diane Lamarre, députée de Taillon et porte-parole du Parti Québécois en matière de santé et d’accessibilité aux soins, déplore le manque de transparence du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en ce qui a trait au suivi des cibles fixées dans l’entente qu’il a conclue avec la FMOQ pour éviter l’application du projet de loi 20.

« Ce que nous avons appris récemment, c’est que malgré le retour de la prime Bolduc et les autres primes à l’inscription consenties aux médecins dans l’entente avec la FMOQ, il y a presque un an jour pour jour, les cibles fixées seront ratées. En effet, dans un communiqué transmis à ses membres et publié sur le Web, le président de la FMOQ confirmait, il y a quelques jours, que les cibles prévues, c’est-à-dire que 85 % de la population soit inscrite à un médecin de famille d’ici 2018, pourront difficilement être atteintes, puisqu’il reste encore un million de patients orphelins », a déclaré Diane Lamarre.

« Des rapports trimestriels devaient être produits afin de suivre l’évolution de la prise en charge des patients. Or, malgré nos demandes répétées, le ministre Barrette refuse de les rendre publics. Si son entente était si bonne, il n’en cacherait pas les résultats... Ces rapports devraient nous donner l’heure juste quant au taux d’assiduité des médecins, mais, là-dessus aussi, le ministre refuse de transmettre l’information aux parlementaires et aux citoyens. Pourquoi? », a ajouté la porte-parole.

« L’entente qu’a conclue le ministre avec la FMOQ est un échec annoncé, et le projet de loi 20 n’est pas une solution plus acceptable pour les médecins que pour les patients. Le Parti Québécois est d’avis que le travail de première ligne et la prise en charge des patients ne doivent pas reposer uniquement sur les épaules des médecins. Il est plus que temps de mettre à profit les compétences des autres professionnels de la santé, d’élaborer des solutions qui tiennent compte du patient d’abord », a conclu la députée.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?