Engagement libéral - loi 35 : en panique, Jean Charest et le PLQ veulent berner et manipuler la population
dimanche 12 août, 2012
Facebook
Twitter

Montréal – Le député et candidat du Parti Québécois dans la circonscription de Gouin, Nicolas Girard, a dénoncé la tentative de manipulation de l'opinion publique faite par Jean Charest ce matin. « L'engagement libéral d'une nouvelle loi 35 est un leurre électoral. Jean Charest a refusé de corriger les brèches de la loi 35 avant la fin de la session parlementaire alors que nous lui avions offert notre collaboration. C'est trop peu, trop tard. Jean Charest et le Parti libéral sont responsables de l'abaissement des standards éthiques et de la multiplication des cas de corruption. »

Rappelons que le Parti Québécois a exposé le fait qu'une compagnie liée à Tony Accurso, Louisbourg SBC, ait obtenu 180 millions de dollars de contrats du ministère des Transports entre le plaidoyer de culpabilité pour fraude fiscale de deux compagnies de M. Accurso (décembre 2010) et le dépôt du projet de loi 35 (octobre 2011). « La ministre Lise Thériault affirmait que plus aucun entrepreneur frauduleux ne pourrait obtenir de contrats gouvernementaux. Pourtant, la compagnie Louisbourg SBC recevait déjà de nombreux contrats gouvernementaux au moment du dépôt du projet de loi 35. Est-ce que le gouvernement a fermé les yeux de manière volontaire? », s'est questionné Nicolas Girard.

« À plusieurs reprises, nous avons exigé le dépôt d'un projet de loi avant la fin de la session parlementaire en juin pour fermer le robinet aux compagnies à numéro de Tony Accurso. Les libéraux ont toujours refusé, ne jugeant pas cela prioritaire. Soudainement, en campagne électorale ça le devient. Ça sent la panique dans la famille libérale », a ajouté Nicolas Girard.

« Le 4 septembre, les Québécois auront l'occasion de choisir un gouvernement qui remettra de l'ordre, qui fera le ménage et qui ramènera l'intégrité et l'honnêteté. Le Parti Québécois a la compétence, les connaissances et l'équipe pour le faire. C'est le parti le mieux placé pour changer les choses », a conclu Nicolas Girard.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?