Élections municipales 2013 - Le ministre Gaudreault félicite les 8 050 élus municipaux
lundi 4 novembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire et ministre des Transports, monsieur Sylvain Gaudreault, félicite les 1 103 maires et mairesses, les 6 947 conseillers et conseillères ainsi que les 13 préfets et préfètes qui ont été élus dans le cadre des élections municipales 2013. Il salue aussi l'engagement des quelque 13 000 personnes qui se sont présentées à un poste électif.

« Au cours des quatre prochaines années, vous serez appelés à relever de nombreux défis et à faire face à de multiples enjeux pour le développement de votre municipalité. J'en profite d'ailleurs pour vous réitérer mon entière collaboration, ainsi que celle de tout le gouvernement, dans l'accomplissement de vos fonctions », a affirmé le ministre Gaudreault.

Le ministre s'est également réjoui de l'augmentation de près de 5 % du taux de participation par rapport à l'élection de 2009. Selon lui, « cette augmentation témoigne de l'importance des actions de notre gouvernement pour rétablir la confiance des Québécoises et des Québécois envers leurs élus municipaux. En effet, dès les premiers instants, nous avons placé l'intégrité au cœur de notre action et de nos décisions en plus de travailler avec détermination pour contrer le cynisme à l'endroit du milieu municipal ».

Parmi ces initiatives, trois mesures sont à souligner : le projet de loi nº 1, qui visait à mettre un terme à plusieurs pratiques de collusion et de corruption; le projet de loi no 10, qui permet désormais de relever de ses fonctions un élu municipal qui fait l'objet d'une accusation punissable de deux ans ou plus d'emprisonnement; ainsi que des changements aux règles applicables en matière de financement politique municipal pour les élections municipales 2013. Le ministre compte d'ailleurs poursuivre les efforts en matière d'intégrité en déposant, au cours des prochains jours, un projet de loi finalisant la démarche amorcée au printemps pour réformer le financement politique municipal.

« Je tiens à vous assurer que l'intégrité, l'éthique et la transparence demeureront des enjeux de tous les instants pour notre gouvernement. C'est pourquoi nous continuerons de poser des gestes forts pour accroître la confiance de la population envers leurs institutions démocratiques », a conclu le ministre.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?