Élection partielle dans Louis-Hébert - Normand Beauregard aux côtés des électeurs de la circonscription
mercredi 6 septembre, 2017
Facebook
Twitter

Alors que les candidats du Parti libéral du Québec (PLQ) et de la Coalition Avenir Québec (CAQ) se sont retirés, car jugés inaptes à représenter les électeurs, le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, et le candidat du Parti Québécois, Normand Beauregard, ont tenu à réitérer leur engagement auprès de la population de Louis-Hébert.

« Depuis l’annonce de la candidature de Normand Beauregard pour le Parti Québécois, nous avons pu faire découvrir aux électeurs de Louis-Hébert un homme intègre, compétent et proche des préoccupations de ses concitoyens, qu’il côtoie depuis 30 ans. Nous avons un candidat d’envergure pour Louis-Hébert et la région de la Capitale‑Nationale. Nous apprenons maintenant que le libéral Éric Tétrault et le caquiste Normand Sauvageau se retirent, en raison de révélations concernant leurs comportements passés. Il appartient au PLQ et à la CAQ d’expliquer pourquoi ils n’ont pas été en mesure de trouver des candidats méritant le respect des électeurs, alors qu’ils ont eu six mois pour le faire. La désignation de ces candidats, puis leur retrait, tout cela doit être vu par les électeurs de Louis-Hébert comme un grave manque de respect envers eux », a soutenu Jean‑François Lisée.

Normand Beauregard entend poursuivre le plan de match du Parti Québécois en vue de remporter l’élection partielle du 2 octobre prochain. « Aujourd’hui, en plus d’être allé à la rencontre des citoyens de Louis-Hébert, j’ai procédé à l’ouverture officielle de mon local électoral aux côtés du chef du Parti Québécois, de députés de notre formation politique et de plus d’une centaine de militants. Tous sont gonflés à bloc pour aller discuter avec les électeurs, leur présenter nos priorités et être à l’écoute de leurs préoccupations. Mon objectif, dès le 3 octobre, c’est de consacrer 100 % de mon temps à être au service des citoyens de Louis-Hébert, sans distraction et avec toute mon intégrité. J’espère que les erreurs du PLQ et de la CAQ n’alimenteront pas le cynisme et que les électeurs se rendront massivement aux urnes le 2 octobre pour choisir quelqu’un à leur image pour les représenter », a-t‑il déclaré.

Le Parti Québécois entend continuer de faire campagne sur les enjeux majeurs de Louis-Hébert; outre l’intégrité, il sera question des familles, de l’environnement, du transport et de l’économie. Avec un candidat intègre qui représente la vraie relève pour la circonscription.