Effondrement dans le tunnel Ville-Marie : le gouvernement Charest doit faire preuve de transparence
lundi 1 août, 2011
Facebook
Twitter

Montréal – « L’effondrement d’une structure importante du tunnel Ville-Marie inquiète les Montréalais; le gouvernement Charest et le ministre doivent faire preuve de transparence. Le Parti Québécois exige donc que le gouvernement rende publics tous les rapports d’inspection des infrastructures routières dans la région de Montréal et plus particulièrement celui concernant l’autoroute Ville-Marie. Il faut en terminer avec cette culture du secret de ce gouvernement », a déclaré en point de presse le porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports et député de Gouin, Nicolas Girard, qui était accompagné du député de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Martin Lemay.

« Récemment, le ministre Sam Hamad déclarait au quotidien The Gazette qu’il refusait de rendre publics les rapports d’inspection sur l’état du pont Mercier. Dans le dossier du tunnel Ville-Marie, le ministre adoptera-il la même attitude envers les Québécois ou va-t-il se rendre à l’évidence que la transparence est nécessaire pour rassurer les Montréalais et les Québécois sur l’état de nos infrastructures routières?», a indiqué M. Girard.

Davantage d’ingénieurs pour plus d’inspections

En 2008, dans une lettre adressée au premier ministre Jean Charest, les ingénieurs du ministère des Transports signalaient qu’ils ne pouvaient plus garantir un niveau de sécurité acceptable à la population compte tenu de l’ampleur et du nombre de chantiers en cours au Québec. « L’effondrement de la poutre du tunnel Ville-Marie n’a heureusement pas fait de victimes et pour éviter un autre incident de ce genre, il faut que le ministre des Transports dise aux Québécois si son ministère a suffisamment de ressources pour assurer la sécurité des automobilistes québécois sur notre réseau routier », a exprimé M. Girard.

Impacts sur la vie des Montréalais

« Ce nouvel incident sur notre réseau routier, après ceux touchant le pont Champlain et le pont Mercier, a des impacts inévitables sur la vie des Montréalais et particulièrement pour ceux résidant dans ma circonscription. Nous nous retrouvons aujourd’hui avec des problèmes graves de congestion routière et des problèmes de sécurité plutôt inquiétants. Ce sont les conséquences de la mauvaise gestion, par le gouvernement Charest depuis huit ans, des infrastructures routières dans la région de Montréal », a conclu le député de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Martin Lemay.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?