Économie verte et création d'emplois - La ministre Élaine Zakaïb annonce la première phase de réalisation de l'usine de cogénération d'Innoventé
jeudi 13 juin, 2013
Facebook
Twitter

Saint-Patrice-de-Beaurivage – La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, a participé à l'annonce de la première phase de réalisation de la nouvelle usine de cogénération d'Innoventé. Les installations d'Innoventé, situées à Saint-Patrice-de-Beaurivage, permettront la production d'électricité grâce à la cogénération à partir de résidus organiques. Rappelons qu'Investissement Québec a soutenu l'entreprise en lui accordant des prêts totalisant 5 millions de dollars pour la réalisation de ce projet de 18 millions de dollars, qui permettra la création de plus de 30 nouveaux emplois.

« L'avenir économique et la création de richesse au Québec sont tributaires d'une économie verte et durable », a affirmé la ministre déléguée Élaine Zakaïb. « C'est en soutenant l'innovation et la fabrication de produits verts que le Québec se distinguera par son avant-gardisme dans un monde où la concurrence est de plus en plus dynamique et le marché, de plus en plus soucieux de l'environnement. Je salue le sens de l'entrepreneuriat du président d'Innoventé, qui a su mener jusqu'à la commercialisation un procédé aussi prometteur. Il représente un bel exemple de réussite dans le secteur de l'énergie verte. »

Grâce à son procédé, l'entreprise réalise le séchage biologique (bioséchage) des résidus organiques provenant des secteurs agricoles, industriels et municipaux. Ce procédé unique et breveté mis au point par l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) permet la production d'un biocombustible à fort potentiel calorifique servant d'alternatives aux combustibles fossiles. Ainsi, tout en produisant de l'électricité verte, Innoventé apporte une solution durable aux problèmes de gestion des matières résiduelles.

« Je suis très fière que ce projet avant-gardiste soit réalisé dans un village pittoresque de la MRC de Lotbinière, au cœur de la région des Appalaches », a fait savoir Agnès Maltais, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Condition féminine et des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. « Cela démontre clairement que l'innovation et les technologies vertes ont autant leur place dans les régions rurales que dans les grands centres urbains. Il suffit de l'audace et de la détermination d'un entrepreneur pour créer une entreprise et générer des emplois. »

Le président d'Innoventé, M. Richard Painchaud, s'est réjoui de voir enfin le résultat de ses efforts. « La production imminente de nos premiers kilowattheures est un jalon important pour Innoventé », a-t-il déclaré. « Cela a nécessité des investissements considérables, mais, grâce au soutien de partenaires financiers comme Investissement Québec, nous avons pu réaliser toutes les étapes du projet, permettant ainsi la création d'une trentaine de nouveaux emplois de qualité et d'autres à venir grâce à nos projets de croissance pour les prochaines années. »

La production d'énergies vertes par Innoventé à Saint-Patrice-de-Beaurivage est basée sur un contrat d'approvisionnement en électricité de 25 ans avec Hydro-Québec. Il s'agit de la première usine d'Innoventé. Une deuxième verra le jour à Trois-Rivières en 2015.

Située à Québec, Innoventé produit de l'énergie renouvelable en apportant aux collectivités, grâce à sa technologie brevetée au Canada et aux États-Unis, une solution verte et durable à la gestion des résidus organiques. Les actions d'Innoventé sont inscrites à la Bourse de croissance TSX sous le symbole IGE (TSXV: IGE). Pour en savoir davantage, visitez le www.innovente.ca.