Droits des femmes et laïcité Le premier ministre tient un double discours
jeudi 15 septembre, 2016
Facebook
Twitter

Québec, le 15 septembre 2016 – La députée de Taschereau et porte-parole du Parti Québécois en matière de laïcité, Agnès Maltais, et la députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole en matière de condition féminine, Carole Poirier, dénoncent le double discours du premier ministre en ce qui concerne les droits des femmes et la laïcité.

« Lorsque l’occasion se présente, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, est prompt à se draper dans les valeurs concernant l’égalité entre les hommes et les femmes pour critiquer ses adversaires politiques qui débattent de la neutralité religieuse de l’État. Cependant, il reste bien silencieux lorsque le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, fréquente des lieux de culte prônant ouvertement la ségrégation entre les hommes et les femmes. De plus, Philippe Couillard demeure réticent à critiquer les dirigeants religieux qui imposent un code vestimentaire aux femmes au nom de la religion. À n’en pas douter, il tient un double discours », a exposé Agnès Maltais.

« Alors qu’il appelle à la tenue d’un débat serein et mesuré, le premier ministre ne peut s’empêcher de jeter de l’huile sur le feu en laissant entendre qu’être fédéraliste est une preuve d’ouverture. C’est de la basse partisanerie! Justin Trudeau, symbole par excellence du fédéralisme canadien, légitimise des propos inacceptables venant de radicaux religieux qui nient totalement le principe d’égalité entre les hommes et les femmes, et le premier ministre du Québec est incapable de le dénoncer; cela démontre clairement que Philippe Couillard confond le respect des valeurs communes du Québec avec ses intérêts partisans », a conclu Carole Poirier.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?