Données sur l'emploi - Pendant que l'opposition continue sa campagne de peur, le gouvernement maintient le cap
vendredi 6 septembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – « Alors que les partis d'opposition continuent d'essayer de faire peur aux Québécois, les faits sont têtus : jamais sous un gouvernement libéral il n'y a eu autant de Québécois sur le marché du travail qu'aujourd'hui. » C'est ce qu'a déclaré le ministre des Finances et de l'Économie, M. Nicolas Marceau.

Le Québec fait mieux que le Canada

Les données sur l'emploi publiées aujourd'hui par Statistique Canada montrent que le taux de chômage mensuel a connu une diminution de 0,3 point de pourcentage, pour se chiffrer à 7,9 % en août. Par ailleurs, l'emploi au Québec a peu varié (baisse de 5 000 emplois en août par rapport au mois précédent). Il s'est créé 21 200 nouveaux emplois à temps plein au Québec en août. Aussi, au cours des huit premiers mois de 2013, l'emploi est en hausse de 62 200 emplois par rapport à la même période en 2012. Depuis le début de l'année, la croissance de l'emploi au Québec (1,6 %) est semblable à celle des États-Unis et est supérieure à celle de l'Ontario (1,5 %) et du Canada (1,4 %).

La croissance économique se poursuit au Québec.

Le PIB par industrie pour les cinq premiers mois de 2013 est supérieur de 1,4 % par rapport à la même période de l'année précédente. Les ventes au détail (+0,4 %), les salaires et traitements (+0,6 %) et les exportations (+5,4 %) ont progressé au deuxième trimestre de 2013. De plus, les plus récents indicateurs économiques, notamment les exportations internationales de marchandises (+6,4 % en juin) et les mises en chantier (+1,1 % en juillet), continuent de progresser.

Malgré les incertitudes mondiales, l'économie du Québec continue de croître en 2013. Elle va profiter de l'accélération de la reprise de l'économie américaine et des importants investissements annoncés ou en cours de réalisation au Québec.

« Tel que prévu, l'investissement privé est au rendez-vous. Les investissements de 40 millions de dollars de Danone à Boucherville et de 16,3 millions de dollars de Servier Canada à Laval annoncés aujourd'hui en sont des preuves tangibles », a affirmé le ministre.

Un gouvernement qui gère avec rigueur

« Depuis notre arrivée au pouvoir nous arrivons à faire ce que les libéraux n'ont jamais réussi en neuf ans : nous contrôlons les dépenses de l'État. Avec des résultats préliminaires d'une croissance de 1,7 % en 2012-2013 et une prévision de 1,9 % pour cette année, le Québec est en bonne posture pour l'avenir. La situation actuelle permet au gouvernement de garder le cap sur l'équilibre budgétaire tout en stimulant la création d'emploi », a conclu Nicolas Marceau. Le ministre fera le suivi de la situation lors de sa mise à jour économique et financière de l'automne.