Dominique Payette, candidate du Parti Québécois dans la circonscription de Charlesbourg
mardi 4 mars, 2014
Facebook
Twitter

Québec – La première ministre du Québec et chef du Parti Québécois, Pauline Marois, est heureuse d’annoncer que Dominique Payette représentera le Parti Québécois dans la circonscription de Charlesbourg lors de la prochaine élection générale.

« Dominique Payette possède une vaste expérience, ce qui en fait une candidate qui a une connaissance profonde du peuple québécois. Dès les années 70, elle a fait sa marque dans le milieu journalistique, alors que ce n’était pas encore un métier traditionnel pour les femmes. Elle s’est démarquée par sa rigueur, sa curiosité et sa passion, des qualités qui seront à coup sûr bienvenues chez nous. »

Professeure à l’Université Laval en information et communication, Dominique Payette est la fille de l’ancienne ministre du Parti Québécois Lise Payette. Œuvrant comme journaliste pendant de nombreuses années, elle a notamment tenu la barre des émissions Présent à l’écoute, À toi l’Afrique ainsi que 275-Allô et Ados-Radio. Elle est également mairesse de la ville de Lac Delage depuis 2013.

« On doit absolument lutter contre le cynisme envers la classe politique. La meilleure façon de le faire, c’est de s’engager avec cœur à servir la population. C’est ce que je désire faire, avec toute l’intégrité que nécessite cette fonction », a déclaré Dominique Payette.

Pauline Marois s'est dite emballée de l’intérêt que démontrent de nombreuses personnes pour l’équipe du Parti Québécois et croit que les Québécoises et les Québécois le seront aussi. « Les gens qui se joignent à notre équipe sont non seulement remarquables par les qualités qu’ils possèdent, mais aussi par leur attachement indéfectible au Québec. »

La première ministre a également profité de l'investiture de Dominique Payette pour rappeler les réalisations de son gouvernement. « Depuis notre arrivée au pouvoir, nous nous sommes mis à l’œuvre pour redonner aux Québécoises et aux Québécois le contrôle de leur prospérité. Nous avons fait le ménage en adoptant la loi 1 sur l’octroi des contrats publics. Nous nous sommes occupés de notre monde en créant 15 000 places dans les centres de la petite enfance et en donnant la priorité aux soins à domicile », a souligné Pauline Marois.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?