Déversement d’eaux usées - David Heurtel laisse le fédéral faire le travail à sa place
mercredi 14 octobre, 2015
Facebook
Twitter

Québec – À la suite de l’annonce de la ministre fédérale de l’Environnement, qui suspend le projet de déversement de 8 milliards de litres d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent, le député de Terrebonne et porte-parole du Parti Québécois en matière de développement durable, d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Mathieu Traversy, déplore que le ministre de l’Environnement du Québec, David Heurtel, soit à la remorque du gouvernement conservateur lorsqu’il est question de la protection de l’environnement.

« Ça fait deux semaines que nous demandons à David Heurtel de suspendre l’autorisation donnée à la Ville de Montréal. Nous avons exigé qu’il fasse preuve de transparence en rendant publics tous les avis scientifiques et toutes les études d’impact venant appuyer sa décision. Il n’a dévoilé que quelques documents et de l’information au compte-goutte », a déclaré Mathieu Traversy.

Le gouvernement Couillard a réellement fait preuve d’incompétence et d’improvisation dans ce dossier. « Nous savons bien que la campagne fédérale bat son plein et que les conservateurs n’agissent fort probablement que par opportunisme politique. Ceci dit, c’est au ministre de l’Environnement du Québec de prendre toutes les mesures appropriées pour protéger les citoyens et l’environnement. Encore une fois, c’est gênant de constater que David Heurtel fait passer les conservateurs pour des défenseurs de l’environnement », a ajouté le député.

Rappelons que le Parti Québécois réclame la démission de David Heurtel de son poste de ministre de l’Environnement depuis le 5 juin 2015.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?