Développer une « culture de la culture ». Sérieusement.
mardi 28 août, 2018
Facebook
Twitter
Le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, les candidats du Parti Québécois de la région de la Capitale-Nationale Diane Lavallée (Taschereau), Claire Vignola (Jean-Lesage), Sylvain Barette (Jean-Talon) et Nathalie Leclerc (Charlevoix–Côte-de-Beaupré), ainsi que Pascal Bérubé, candidat dans Matane-Matapédia et porte‑parole du Parti Québécois en matière d'identité nationale, ont dévoilé, ce matin, la plateforme culturelle du Parti Québécois. « Nous voulons développer, au Québec, une "culture de la culture". Nous voulons donner ou redonner le goût de notre identité aux Québécoises et aux Québécois », a insisté Jean-François Lisée.
 
 
EN BREF
 
La plateforme culturelle du Parti Québécois se décline en sept volets :
  • Offrir aux familles et aux jeunes un meilleur accès à la culture.
  • Instaurer une politique du prix plancher du livre, pour protéger la diversité de notre littérature et la vitalité de nos libraires indépendant.
  • Faciliter l'accès au contenu québécois sur les vitrines numériques.
  • Défendre la liberté artistique et encourager la présence de la diversité dans les arts.
  • Améliorer les conditions de pratique artistique et culturelle des artistes et créateurs.
  • Augmenter le rayonnement et le développement de la culture en région.
  • Mettre en valeur notre patrimoine et notre histoire locale.
 
 
C'est sur la scène du théâtre La Bordée de Québec que Jean-François Lisée a dévoilé de quelle façon le Parti Québécois comptait s'y prendre pour que se développe, au Québec, une « culture de la culture ». La plateforme, en sept volets, a des objectifs bien précis : donner le goût des œuvres et des produits culturels québécois, pour construire une nation forte et fière de son identité. « Avec notre plan, nous nous donnerons collectivement les moyens pour que notre culture rayonne. Nous proposons des mesures efficaces qui agiront sur l'essentiel : mettre en valeur les œuvres culturelles québécoises et donner aux gens l'envie d'en consommer davantage », a‑t‑il déclaré.
 
« La culture du Québec, plus on y goûte, plus on l'apprécie. Et plus on y goûte jeune, plus on l'aime longtemps! Dans cette optique, un gouvernement du Parti Québécois offrira gratuitement un livre québécois à chaque enfant, à chaque année de l'école primaire. Il s'agit d'une proposition de départ, qui pourra être bonifiée après des discussions avec les partenaires du milieu, par exemple les enseignants, les libraires, les salons du livre », a exposé Claire Vignola.
 
Pour les élèves du secondaire, l'initiative prendra la forme d'un passeport culturel. « Nous donnerons le goût du théâtre, du cinéma et de la musique aux jeunes Québécois; les élèves de 3e, de 4e et de 5e secondaires recevront un passeport culturel d'une valeur de 50 $, échangeable auprès d'un organisme ou d'une entreprise du domaine de la culture participant au programme. Offrons aux jeunes la possibilité de devenir des consommateurs avertis et des ambassadeurs de notre identité! », a renchéri Sylvain Barrette.
 
« Nous ferons aussi en sorte que les sites de contenu culturel numérique – Netflix, iTunes et autres Spotify – réservent en vitrine une plus grande place aux productions québécoises, de façon à ce que les Québécois y voient davantage l'offre culturelle d'ici. Toutefois, il n'est nullement question de limiter le contenu étranger sur ces sites », a pour sa part précisé Nathalie Leclerc. 
Dans le même ordre d'idées, ces géants américains devraient jouer selon les mêmes règles du jeu que les entreprises d'ici. « Nous restons déterminés à rétablir une concurrence juste entre les joueurs du commerce en ligne et les entreprises du Québec; tous devraient percevoir les taxes de vente », a ajouté Diane Lavallée.
 
Par ailleurs, le Parti Québécois, qui a toujours su valoriser notre patrimoine et notre histoire nationale, propose de passer à une autre étape et d'instaurer une véritable politique de commémoration et de perpétuation de notre histoire locale et régionale. « Cette nouvelle politique mettra en place des projets pilotes de découverte de l'histoire régionale dans les écoles du Québec et offrira un programme de préservation et de mise en valeur de notre patrimoine bâti, notamment du patrimoine religieux », a expliqué Pascal Bérubé.
 
Jean-François Lisée a conclu la présentation de la plateforme culturelle du Parti Québécois en réitérant son soutien à la liberté artistique, malmenée ces temps-ci. « Un gouvernement du Parti Québécois défendra jusqu'au bout la liberté d'expression, la liberté de créer, la liberté tout court. Il agira, parallèlement, pour une plus grande présence de la diversité en culture. »
 
Pour notre fiche explicative, cliquez ici.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?