Départ de la famille Castillo : la coûteuse intransigeance du gouvernement fédéral
jeudi 16 juin, 2011
Facebook
Twitter

Québec – La députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Carole Poirier, s’est dite déçue de l’intransigeance du gouvernement fédéral dans le traitement accordé à la famille Castillo, qui a été expulsée hier. « Nous avons travaillé avec cette famille afin que, du moins, les enfants puissent finir leur année scolaire avant de devoir quitter le pays. Malheureusement, le gouvernement fédéral n’a fait preuve d’aucune flexibilité », a affirmé la députée d’Hochelaga-Maisonneuve.

Pour sa part, le député de Deux-Montagnes et porte-parole en matière d’immigration, Benoit Charette, demande à la ministre Weil de s’assurer auprès de son vis-à-vis fédéral que le dossier de la famille Castillo soit revu. « La ministre Weil doit faire un suivi serré de ce dossier afin que cette famille, déjà bien intégrée à la vie québécoise, puisse revenir au Québec dans les meilleurs délais », a demandé le porte-parole en matière d’immigration.

« La famille Castillo a quitté le Québec aujourd'hui avec la ferme intention d'y revenir. Le personnel de mon bureau de circonscription a remis aux membres de la famille tous les documents nécessaires afin qu'ils remplissent une Demande de certificat de sélection du Québec, ce qu'ils doivent faire dès leur installation au Mexique dans un lieu qui, espérons-le, sera sûr pour eux. Ils me confirmeront le moment du dépôt de leur demande de façon à ce que l'on puisse assurer le suivi auprès du ministère de Mme Weil. Nous souhaitons que ce dossier soit traité avec la plus grande diligence », a conclu Carole Poirier.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?