Décès de Claude Léveillée : le Québec perd un géant de la culture québécoise
jeudi 9 juin, 2011
Facebook
Twitter

Québec – À la suite de l’annonce du décès de Claude Léveillée, la chef de l’opposition officielle et députée de Charlevoix, Pauline Marois, de même que le député de Drummond et porte-parole en matière de culture, Yves-François Blanchet, au nom de l’aile parlementaire du Parti Québécois, offrent leurs plus sincères condoléances à la famille, aux proches, aux amis ainsi qu’à tous les Québécois qui ont connu et apprécié l’œuvre de l’auteur-compositeur-interprète qu’était Claude Léveillée.

« C’est avec une très grande tristesse que les membres de l’aile parlementaire du Parti Québécois ont appris le décès de Claude Léveillée. Sa disparition créera un immense vide dans la culture québécoise. En effet, ce matin, le Québec a perdu un de ses plus illustres auteurs-compositeurs-interprètes. Claude Léveillée était un géant », a commenté la chef de l’opposition officielle, Pauline Marois.

« À une époque où le Québec n’avait pas encore d’industrie musicale, il fut un des pionniers à bâtir une scène populaire authentiquement québécoise. De la bohème des boîtes à chansons jusqu’au sommet du Mont-Royal lors du légendaire spectacle Une fois Cinq, en passant bien sûr par les grandes scènes parisiennes, Claude Léveillée a brillé partout de façon magistrale », a-t-elle ajouté.

« Une vie grandiose, un océan franchi alors que c’était encore tellement l’exception, les plus grands talents jusque dans l’intimité trouble, mais surtout une fenêtre grande ouverte sur des morceaux parfois durs, parfois tendres de notre âme collective, l’héritage de Claude Léveillée a la profondeur de notre tristesse et de notre reconnaissance », a pour sa part renchéri, le député de Drummond et porte-parole du Parti Québécois en matière de culture, Yves-François Blanchet.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?