Dans la région de l'Estrie - Le gouvernement investit près de 20 millions de dollars pour deux nouvelles écoles à Rock Forest et pour l'agrandissement d'une autre à Saint-Denis-de-Brompton
samedi 4 mai, 2013
Facebook
Twitter

Sherbrooke – La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, le ministre de la Santé et des Services sociaux, ministre responsable des Aînés et ministre responsable de la région de l'Estrie, le Dr Réjean Hébert, et le député de Sherbrooke, M. Serge Cardin, sont heureux d'annoncer la construction de deux écoles et l'agrandissement d'une troisième pour un investissement de 19,76 millions de dollars en Estrie.

« C'est avec grand plaisir que j'annonce la construction de deux écoles dans l'arrondissement de Rock Forest, au coût de 17,03 millions de dollars, et l'agrandissement tant attendu de l'école du Jardin-des-Lacs à Saint-Denis-de-Brompton, qui se chiffre à 2,73 millions de dollars. Ces investissements démontrent bien que l'éducation est la priorité de notre gouvernement. Grâce à ces projets, 43 nouvelles classes, soit 35 à Rock Forest et 8 à l'école du Jardin-des-Lacs, accueilleront les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke. Voilà de quoi communiquer le goût et le plaisir d'apprendre! », a déclaré Mme Malavoy.

« Cette année, a poursuivi la ministre, nous allons construire 23 écoles et financer 46 agrandissements partout au Québec, pour une somme globale de 460 millions de dollars, soit le double de l'an passé! »

Au total, près de 8,1 milliards de dollars seront investis dans les infrastructures scolaires du Québec d'ici dix ans. Qu'il s'agisse d'ajout d'espace, comme pour les projets annoncés aujourd'hui, de maintien d'actifs ou d'autres initiatives, ces investissements témoignent de la volonté inébranlable du gouvernement d'offrir des services éducatifs de qualité aux élèves, dans des milieux propices à l'apprentissage et à l'épanouissement, tout en assurant une saine gestion des fonds publics.

« Je me réjouis pour les citoyens et citoyennes des communautés visées par ces projets. Ces investissements en infrastructures auront des retombées directes sur les services à la population ainsi que sur le bien-être et la qualité de vie des familles de plusieurs quartiers. En répondant à des besoins importants de locaux et d'espace pour les élèves et le personnel scolaire, notre gouvernement contribue au progrès social et à la vitalité de l'économie. Il s'agit à mes yeux d'une véritable vision d'avenir pour le Québec », a affirmé le Dr Hébert.

« À titre de député de Sherbrooke, je suis particulièrement heureux de prendre part à cette annonce. Notre gouvernement fait la preuve qu'il est à l'écoute de la population et qu'il pose des gestes concrets pour lui offrir des bâtiments scolaires accessibles et en nombre suffisant. La construction de deux écoles primaires à Sherbrooke est une excellente nouvelle », a ajouté M. Cardin.

À propos du Plan québécois des infrastructures 2013-2023

Grâce au Plan québécois des infrastructures 2013-2023, le gouvernement s'assure de renouveler et d'améliorer les infrastructures dans tous les secteurs, notamment les établissements d'enseignement, le réseau routier, le transport en commun, les établissements de santé et de services sociaux, les infrastructures municipales, les équipements culturels, les logements sociaux ainsi que les établissements de sécurité publique.

Dès son arrivée au pouvoir, le gouvernement du Parti Québécois s'est attelé à faire le ménage dans les projets d'investissement. L'horizon de dix ans du Plan québécois des infrastructures 2013-2023 permettra d'évaluer les besoins de façon prospective, en fonction des priorités des Québécoises et Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et ainsi de faire les bons choix pour le Québec. Cette nouvelle façon de faire dans la planification et la gestion des infrastructures est fondée sur l'honnêteté, l'intégrité et la rigueur.