Création d'un programme facilitant l'accès au traitement du lymphœdème
jeudi 20 juin, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean Hébert, a annoncé aujourd'hui la mise sur pied du Programme de remboursement des bandages multicouches et des vêtements de compression nécessaires au traitement du lymphœdème.

« Le traitement du lymphœdème doit être reconnu dans le continuum des soins de santé offerts aux personnes atteintes de cancer, car le lymphœdème peut être une conséquence directe et imprévisible du traitement de leur maladie. Par souci d'équité, toutes les personnes admissibles au régime d'assurance maladie et atteintes de lymphœdème, quelle qu'en soit la cause, seront admissibles au programme », a déclaré le ministre Hébert.

Le lymphœdème est une accumulation de liquide lymphatique qui provoque un gonflement de la partie du corps affectée et un durcissement des tissus, réduisant la mobilité et entraînant une augmentation des risques d'infection ou d'apparition de plaies. Un lymphœdème est dit « primaire » lorsque le système lymphatique est déficient de façon congénitale, et « secondaire » lorsque le système lymphatique a été modifié par une intervention extérieure, comme un trauma, une chirurgie ou une radiothérapie ayant touché des ganglions ou des vaisseaux lymphatiques. Les causes associées au lymphœdème secondaire sont principalement les chirurgies pour des cancers et les traitements de radiothérapie. Près de 80 % des cas sont liés aux traitements du cancer du sein. Actuellement, quelque 6 000 personnes sont atteintes de lymphœdème au Québec, et on compte environ 650 nouveaux cas chaque année.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a confié à la Régie de l'assurance maladie du Québec l'élaboration, la mise en œuvre et l'administration de ce nouveau programme qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2014. Le Ministère estime les coûts du nouveau programme à 1,4 million de dollars pour la première année. Notons que ce programme ne couvre pas le remboursement des honoraires professionnels non médicaux fournis en cabinet privé pour le drainage lymphatique.

« Puisqu'aucun traitement du lymphœdème n'était couvert jusqu'à maintenant par le régime d'assurance public, ce programme contribuera à améliorer de belle façon l'accessibilité aux traitements. Une excellente nouvelle pour toutes les personnes atteintes », a conclu le ministre Hébert.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?