Création de la Table québécoise sur la sécurité ferroviaire et le transport de matières dangereuses - Le gouvernement du Québec et les municipalités mettent en place un partenariat pour améliorer la sécurité ferroviaire et le transport de matières dangereuses
vendredi 13 décembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, M. Sylvain Gaudreault, et le ministre de la Sécurité publique, M. Stéphane Bergeron, ont lancé hier soir, en compagnie du président de l'Union des municipalités (UMQ), M. Éric Forest, et du président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), M. Bernard Généreux, les travaux d'une nouvelle Table québécoise sur la sécurité ferroviaire et le transport de matières dangereuses.

La création de cette Table est une réponse du gouvernement du Québec aux demandes et aux préoccupations émises par des municipalités, à la suite de l'accident ferroviaire majeur survenu à Lac-Mégantic le 6 juillet dernier. Elle poursuivra cinq principaux objectifs :

  • mobiliser les acteurs gouvernementaux et municipaux du Québec autour des enjeux concernant la sécurité, le transport ferroviaire et le transport des matières dangereuses;

  • convenir de positions communes entre les acteurs de la table dans les interventions auprès du gouvernement fédéral, du gouvernement américain et des représentants des industries;

  • approfondir la connaissance du sujet et améliorer la compréhension mutuelle des enjeux spécifiques, des rôles et des responsabilités de chaque palier de gouvernement;

  • recommander aux différents paliers de gouvernement des pistes d'amélioration de l'encadrement et des façons de faire pour arriver à une meilleure gestion des risques en lien avec le transport ferroviaire, le transport des matières dangereuses et l'aménagement du territoire;

  • mandater un Groupe de travail technique afin de proposer notamment, un plan de travail sur le sujet.

« Nous avons le devoir d'identifier clairement les enjeux et les solutions visant à nous assurer que le transport des matières dangereuses, notamment par mode ferroviaire, est sécuritaire et performant. Cette Table mettra en place un véritable partenariat pour identifier les questions sur lesquels le gouvernement du Québec, les municipalités et les intervenants peuvent travailler collectivement afin de s'assurer que nos préoccupations soient bien prises en considération par le gouvernement du Canada », a déclaré M. Gaudreault.

« Le transport ferroviaire est vital pour le développement économique du Québec, mais il doit se faire sans compromettre d'aucune façon la sécurité des communautés. Avec notre projet de politique québécoise de sécurité civile, nous comptons intervenir en matière de prévention, de gestion de risque et d'interventions en cas de sinistres.», a pour sa part souligné M. Bergeron.

Les municipalités : partenaires essentiels aux travaux de la Table

Le gouvernement du Québec est pleinement conscient que les municipalités ont un rôle important à jouer, car les préoccupations en matière de voisinage des chemins de fer soulèvent des enjeux importants pour les municipalités en matière de sécurité.

« Leurs responsabilités sont nombreuses. Entre autres, elles doivent élaborer des plans de sécurité civile afin d'intervenir rapidement et adéquatement en cas de sinistre et elles sont appelées à mettre en place des mesures de prévention des sinistres. De plus, leurs plans d'aménagement doivent notamment permettre aux municipalités et aux compagnies de chemins de fer d'ériger des périmètres de sécurité aux abords des chemins de fer », a conclu le ministre Gaudreault.