Coupes dans les programmes visant l’intégration des immigrants - Le gouvernement est irresponsable et incohérent
jeudi 25 juin, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Bourget et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’immigration et responsable de la Charte de la langue française, Maka Kotto, déplore que le gouvernement Couillard effectue, en douce, des compressions dans deux programmes mis en place pour aider les nouveaux arrivants à se familiariser avec le Québec.

En effet, Québec a annoncé une réduction de 25 % du nombre de séances offertes aux immigrants. « La semaine dernière, on nous parlait d’augmenter les seuils d’immigration et, cette semaine, on veut couper dans les cours d’intégration. Les spécialistes et les acteurs du milieu ont pourtant mis en garde le gouvernement sur l’insuffisance des services actuels voués à l’intégration des immigrants. À ce chapitre, également, l’austérité libérale frappe de plein fouet plusieurs organismes dédiés à une meilleure intégration des nouveaux arrivants », a indiqué Maka Kotto.

La ministre Kathleen Weil a justifié ces coupes en invoquant une baisse de la demande. « À l’heure actuelle, ces cours ne sont pas obligatoires. Plutôt que de les réduire, le gouvernement devrait, au contraire, faire un effort pour les promouvoir; cela permettrait d’amener un plus grand nombre de nouveaux arrivants à en bénéficier et leur assurerait, par conséquent, une meilleure intégration sociale, culturelle et professionnelle », a poursuivi le député de Bourget.

« Mieux connaître le Québec et sa culture est une clé essentielle pour l’intégration réussie des nouveaux arrivants. Le gouvernement doit se ressaisir, agir de façon responsable et renoncer à augmenter les seuils d’immigration; il devrait plutôt réfléchir à des gestes concrets qui assureraient que nous sommes en mesure de bien accueillir les 50 000 immigrants qui arrivent déjà au Québec annuellement », a conclu Maka Kotto.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?