Coupes à l’aveugle - Le gouvernement libéral doit maintenir l’expertise dans la fonction publique
lundi 8 septembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Le Parti Québécois demande au gouvernement libéral de continuer le travail amorcé, lorsqu’il était au pouvoir, pour rebâtir l’expertise dans la fonction publique québécoise.

« La perte d’expertise entraîne des coûts supplémentaires pour l’État et pour les citoyens. Les coupes du gouvernement ne doivent pas affecter les bases de l’efficacité de nos services. Le Québec doit pouvoir assurer ses missions dans l’intérêt et en respectant les moyens de ses citoyens », a déclaré le député de Chicoutimi et chef de l’opposition officielle, Stéphane Bédard.

L’obligation de recourir à des firmes privées a entraîné des coûts supplémentaires exorbitants dans plusieurs projets, que ce soit en transport ou en informatique. Le Parti Québécois souhaite que le travail qu’il avait entrepris, à titre de gouvernement, se poursuive.

« L’État québécois a besoin d’ingénieurs pour réaliser ses projets routiers, de spécialistes en informatique pour son fonctionnement, ainsi que d’agents de la faune et de biologistes pour conserver sa forêt et assurer le bien-être des espèces animales, a ajouté la porte-parole de l'opposition officielle pour le Conseil du trésor et les technologies de l'information, Élaine Zakaïb. Les récentes coupes dans le secteur de la faune n’augurent rien de bon. L’État doit pouvoir remplir ses mandats, dont fait partie la conservation de son territoire », a-t-elle évoqué.

Pour sa part, le député de Rimouski, Harold LeBel, estime que le centre d’expertise informatique de Rimouski est un bel exemple de décentralisation des emplois dans la fonction publique, en plus de jouer un rôle de premier plan pour rebâtir l’expertise.

« Le Parti Québécois est le parti des régions, et la constitution d’un centre d’expertise au Bas-Saint-Laurent en est une illustration concrète. Est-ce que le gouvernement libéral va couper ces emplois en région? Il démontrerait encore une fois qu’il n’a pas de vision ni de plan pour le développement économique des régions du Québec », a conclu le député.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?