Conférence fédérale-provinciale-territoriale des ministres de l'Énergie et des Mines
mardi 27 août, 2013
Facebook
Twitter

Québec – En marge de la 70e Conférence fédérale-provinciale-territoriale des ministres de l'Énergie et des Mines, qui s'est déroulée à Yellowknife du 24 au 27 août, la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, a tenu à réitérer la position qu'a fait valoir le Québec lors de cette réunion.

« Le Québec favorise les discussions sur une base bilatérale avec les autres gouvernements qui partagent un intérêt commun sur des sujets propres aux domaines de l'énergie et des mines, et ce, dans le respect des compétences constitutionnelles, a souligné la ministre Martine Ouellet.

L'efficacité énergétique et la mise en valeur des ressources naturelles ont fait l'objet de discussions lors de la conférence de Yellowknife. Le Québec en a profité pour échanger sur différentes initiatives et mesures mises en place dans ces domaines.

La ministre des Ressources naturelles a indiqué que son ministère ne participera pas aux travaux du groupe de travail portant sur les normes de déclaration obligatoire pour les industries extractives, puisqu'il s'agit d'une question qui est du ressort exclusif du Québec. Elle a d'ailleurs souligné, à ce sujet, que des dispositions visant à accroître la transparence dans le secteur de l'extraction minière sont prévues dans le projet de loi no 43 modifiant la Loi sur les mines qui a été déposé ce printemps à l'Assemblée nationale du Québec.

Durant la conférence des ministres, la délégation québécoise, dirigée par la sous-ministre des Ressources naturelles, Mme Christyne Tremblay, a fait la promotion des intérêts du Québec dans les secteurs de l'énergie et des mines. Elle a également rappelé que la gestion des ressources naturelles est, sur son territoire, une compétence du Québec et fait savoir que le Québec est ouvert à collaborer avec les autres gouvernements dans une perspective de partage de l'information et des meilleures pratiques.