Conditions de travail au CHU Sainte-Justine - Une enquête du Protecteur du citoyen est nécessaire
lundi 7 novembre, 2016
Facebook
Twitter

Québec – La porte-parole du Parti Québécois en matière de santé, d’accessibilité aux soins et de soutien à domicile, Diane Lamarre, demande une enquête du Protecteur du citoyen à propos des allégations extrêmement troublantes concernant le CHU Sainte-Justine rapportées par Radio-Canada aujourd’hui.

« Ce que des infirmières dénoncent, aujourd’hui, c’est un manque de ressources qui aurait pour effet non seulement de ne pas répondre aux besoins des patients, mais qui mettrait aussi en danger la vie des mères et des nouveau-nés. Cette fois-ci, le ministre de la Santé ne peut pas réfuter les faits, comme il a l’habitude de le faire. Le Protecteur du citoyen doit enquêter pour faire toute la lumière dans le dossier et pour corriger la situation », a déclaré Diane Lamarre. Celle-ci rappelle au passage que la chef du département d’obstétrique?gynécologie n’est pas étonnée que des infirmières soient présentement en « détresse », ni qu’elle attribue les évènements « aux coupes budgétaires ».

« Les Québécois ne se satisferont pas de la déclaration à l’emporte-pièce du ministre Barrette qui, encore une fois, banalise la situation en stigmatisant les gens sur le terrain. L’intervention de la protectrice du citoyen est nécessaire pour établir les faits, trouver des solutions et dissiper tout doute dans la population quant à la qualité des services offerts à Sainte-Justine », a conclu la porte-parole.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?