Compteurs intelligents : le gouvernement sensible aux préoccupations des citoyens et des municipalités
mercredi 18 décembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le gouvernement du Québec est sensible aux inquiétudes exprimées par de nombreux citoyens et municipalités concernant l'installation de compteurs de nouvelle génération. À cet effet, il a adopté un décret dans lequel il fait état de sa préoccupation quant à la tarification relative à l'option de retrait.

« L'adoption de ce décret s'inscrit dans une démarche gouvernementale invitant Hydro-Québec à proposer d'autres solutions technologiques ou administratives à ses clients qui ne désirent pas de compteurs de nouvelle génération. Nous souhaitons que la Régie de l'énergie soit sensible aux inquiétudes exprimées par de nombreux citoyens et municipalités », a déclaré la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet.

Par ce décret, le gouvernement invite également la Régie de l'énergie à prendre en considération les recommandations exprimées par l'Assemblée nationale dans une motion adoptée à l'unanimité le 29 mai dernier. Cette motion unanime traduit la volonté des députés de l'Assemblée nationale de voir Hydro-Québec évaluer des options qui ne pénalisent pas ses clients qui refusent les compteurs intelligents et qui permettent d'offrir un autre type de compteur sans frais (les frais sont actuellement de 137 $ à l'installation et de 206 $ annuellement).

Mentionnons que la Régie a demandé à Hydro-Québec, dans un jugement rendu le 2 décembre dernier, de déposer sa demande de modification relative aux frais liés à l'option de retrait dans les meilleurs délais.