Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée - Encourager la diversité corporelle
lundi 16 septembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – La ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Agnès Maltais, rend public le bilan des actions réalisées au cours de la deuxième année de mise en œuvre du plan d'action de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée (CHIC). Ce bilan a été présenté aux membres du comité de la CHIC, coprésidé par M. Howard Steiger, chef du programme des troubles de l'alimentation de l'Institut Douglas, et Mme Marie-Claude Savard, animatrice, chroniqueuse et journaliste. Le document peut être consulté sur le site Web du Secrétariat à la condition féminine.

« Il est important de sensibiliser les jeunes à la diversité corporelle et de les rendre critiques face aux images véhiculées dans les médias. Plusieurs d'entre eux vivent la pression sociale de correspondre à un modèle unique de beauté, ce qui peut nuire à leur estime personnelle et même entraîner des désordres alimentaires », a souligné Mme Agnès Maltais, ministre responsable de la Condition féminine.

M. Steiger et Mme Savard se sont dits satisfaits de ce bilan et des actions qui l'ont alimenté. Ils ont d'ailleurs mentionné que c'est l'essence même de ce qui est mis en œuvre qui a motivé leur implication :

« Il est important pour moi de contribuer à changer les mentalités, particulièrement en ce qui concerne le culte de la minceur. Je suis heureux de constater que l'industrie de la mode, de la publicité et des médias privilégie de plus en plus la diffusion d'images saines et diversifiées du corps », a ajouté M. Steiger.

Pour Mme Savard, l'image des femmes présentée dans les médias peut jouer un rôle important sur l'estime de soi : « Je crois que chaque homme, chaque femme et chaque enfant doit comprendre que la beauté passe par l'acceptation de soi. Au lieu de vouloir se métamorphoser, il faut consacrer son énergie à se découvrir soi-même, et apprendre à s'aimer et à se trouver belle et beau ».

Au nombre des actions qui ont été mises en place, mentionnons le troisième défilé de la diversité corporelle mettant en vedette les quinze lauréates et lauréats de 14 à 17 ans du concours « Défilez sans cliché », réalisé par l'organisme ÉquiLibre. Ce concours, présenté à l'occasion du Festival Mode et Design de Montréal 2012, amène les jeunes à s'exprimer sur les représentations du corps qu'ils souhaitent voir dans l'industrie de la mode, des médias et de la publicité.

Notons également un atelier conçu par le Réseau québécois d'action pour la santé des femmes ayant permis de sensibiliser des étudiantes et étudiants des programmes de Design de mode et Commercialisation de la mode à l'importance de promouvoir une image corporelle saine et diversifiée.

Par ailleurs, les divers acteurs de l'industrie de l'image ont été mobilisés autour de la diversité corporelle, ce qui en a amené plusieurs à choisir, par exemple, des mannequins de tailles, grandeurs et âges diversifiés lors de défilés de mode. Certains designers ont même conçu des vêtements pour les différentes silhouettes. La designer Anne de Shalla a, quant à elle, promu la CHIC et une image corporelle saine et diversifiée par l'entremise de la Grande Braderie de mode québécoise et de la boutique Signatures québécoises.

« Durant la dernière année, la CHIC a rayonné au Québec et même à l'international grâce, notamment, à la mobilisation que nous avons réussi à atteindre dans les différents milieux. Je souhaite que ces avancées puissent en inspirer d'autres », de conclure la ministre Maltais.

La Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée

Lancée en octobre 2009, la CHIC a pour objectifs de promouvoir une image corporelle saine et diversifiée et de favoriser l'engagement du milieu de la mode, de la publicité, des médias, de la vidéo, de la musique, de la santé, de l'éducation et du gouvernement. De plus, elle encourage la mobilisation de la société autour d'une image corporelle saine et diversifiée, des problèmes reliés à la préoccupation excessive à l'égard du poids, de l'anorexie nerveuse et de la boulimie.

Le plan d'action de la CHIC a été lancé en décembre 2010. Les actions qu'il sous-tend visent à sensibiliser les jeunes de 14 à 17 ans, prioritairement les jeunes filles, sur la question de l'image corporelle en plus de mobiliser l'industrie de l'image autour de gestes concrets en faveur de la diversité corporelle.

Jusqu'à aujourd'hui, plus de 23 000 personnes ont adhéré aux principes de la CHIC sur JeSigneEnLigne.com.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?