Chapeau, les filles! est coupé : « Chapeau, Monsieur le Ministre » – Carole Poirier
mardi 17 février, 2015
Facebook
Twitter

Québec – La députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l’opposition officielle en matière de condition féminine, Carole Poirier, dénonce les coupes appliquées au concours Chapeau, les filles!, qui souligne la volonté et le travail des femmes qui choisissent d’étudier dans des programmes de formation professionnelle ou technique menant à des métiers traditionnellement masculins.

« Le ministre Yves Bolduc a confirmé, lors de la période de questions, la fin des éditions régionales du concours Chapeau, les filles! Il s’agit pourtant d’un programme important pour l’atteinte d’une égalité réelle entre les hommes et les femmes, précisément dans des domaines où cette égalité est loin d’être acquise. Chapeau, les filles! coûte 64 000 $; c’est donc une économie de bouts de chandelles dans le budget du gouvernement, mais qui aura des impacts phénoménaux sur le terrain. Encore une fois, ce sont les femmes, notamment celles en région, qui subissent l’austérité libérale », a déclaré Carole Poirier.

La députée souligne par ailleurs qu’en imposant des coupes aux services et aux domaines d’activité touchant particulièrement les femmes, le gouvernement menace les gains acquis au prix de décennies de luttes et de mobilisation. « Quand ce n’est pas les coupes au Conseil du statut de la femme, ou dans le programme À égalité pour décider, ce sont les hausses de tarifs des CPE, ou encore les compressions draconiennes en santé. Chapeau, Monsieur le Ministre! », a ironisé Carole Poirier.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?