Certification des centres d'urgence 9-1-1 - Le ministre Stéphane Bergeron annonce la certification du Centre 9-1-1 de la Ville de Québec
vendredi 26 avril, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre de la Sécurité publique, M. Stéphane Bergeron, est heureux d'annoncer la certification du Centre 9-1-1 de la Ville de Québec.

Ce centre d'appels est le troisième en importance au Québec en ce qui a trait à la population desservie. Il répond aux appels d'urgence de plus de 550 000 citoyens des municipalités de Québec, de l'Ancienne-Lorette, de Saint-Augustin-de-Desmaures et de Notre-Dame-des-Anges, ce qui représente environ 250 000 appels par année.

Le Centre 9-1-1 de la Ville de Québec a obtenu un certificat de conformité puisqu'il a satisfait aux exigences de la Loi sur la sécurité civile et du Règlement sur les normes, les spécifications et les critères de qualité applicables aux centres d'urgence 9-1-1 et à certains centres secondaires d'appels d'urgence.

« Son personnel est passionné et a à cœur de bien servir la population. Cette organisation a consenti des efforts soutenus afin de satisfaire aux exigences du cadre légal. Je les remercie de leur entière collaboration lors du processus et les félicite pour l'obtention de ce certificat de conformité », a souligné le ministre Bergeron.

L'encadrement des centres d'urgence 9-1-1 a pour objectifs de s'assurer de la qualité des services fournis et des bâtiments, du bon fonctionnement des équipements et des applications informatiques utilisées, en plus de confirmer les compétences du personnel.

« Grâce à la certification des centres d'urgence 9-1-1, la chaîne d'intervention d'urgence sera optimisée partout sur le territoire québécois, permettant ainsi à la population de bénéficier d'un service fiable et efficient en ces moments critiques où chaque seconde compte », a précisé M. Bergeron.

En vertu de la loi, ces centres ont jusqu'au 30 décembre 2013 pour obtenir un certificat de conformité, délivré par le ministre de la Sécurité publique, valide pour deux ans. Après cette date, toutes les municipalités du Québec devront faire affaire avec un centre d'appels 9-1-1 certifié pour répondre aux appels d'urgence sur leur territoire.