Centre de réadaptation Lucie-Bruneau - La ministre Véronique Hivon inaugure la ressource De Lorimier
vendredi 28 juin, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – La ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, madame Véronique Hivon, a inauguré aujourd'hui la nouvelle ressource à assistance continue du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau, la ressource De Lorimier. Celle-ci accueille des adultes âgés entre 18 et 65 ans présentant un trouble grave du comportement lié à une déficience physique, telle qu'un traumatisme craniocérébral.

« L'accès à des ressources résidentielles adaptées pour les gens ayant une déficience physique constitue un enjeu de taille, encore davantage lorsque cette déficience entraîne des troubles graves de comportement. Je me réjouis donc grandement d'inaugurer un nouveau milieu de vie pour eux aujourd'hui, une ressource adaptée qui répondra à leurs besoins de réadaptation, tout en favorisant leur participation sociale et en maximisant leur qualité de vie », a déclaré la ministre Hivon.

La ressource De Lorimier compte quatre chambres individuelles dans deux appartements (4 ½) à l'étage, où les résidents bénéficient d'un milieu ouvert et peuvent entrer et sortir à leur guise, et deux appartements (4 ½) au rez-de-chaussée, avec accès contrôlé par le personnel. Une présence en tout temps est assurée par l'équipe clinique, qui est composée de cinq éducateurs, d'un auxiliaire, d'un chargé de projet en psychoéducation et d'un gestionnaire responsable.

« Les résidents de cette nouvelle ressource, qui peuvent présenter des limitations fonctionnelles, des problèmes de communication ou de dépendances, ou encore des difficultés à s'organiser et à utiliser les ressources de la communauté, sont bien entourés et bien accompagnés. Pour chacun d'entre eux, un plan d'intervention et une grille de prévention active des troubles de comportements sont établis. Ils peuvent de plus compter sur les soins et les services d'une équipe qualifiée et dévouée. Je profite de l'occasion pour remercier les membres de cette équipe, qui offrent un soutien essentiel pour les résidents de la ressource De Lorimier. Ils sont des exemples éloquents d'engagement et de solidarité », a ajouté la ministre Hivon.

Un budget récurrent de 734 092 $ a été accordé au Centre de réadaptation Lucie-Bruneau par l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal pour la création de ces huit places d'hébergement spécialisées, dont un montant de 81 095 $ est spécialement dédié aux services de réadaptation. Le Centre a également bénéficié d'une aide financière non récurrente de 50 000 $ de l'Agence pour la mise en place de cette ressource.

Rappelons que le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau assume un rôle de coordination régionale de l'hébergement en résidences d'accueil et en ressources intermédiaires pour la clientèle adulte francophone présentant une déficience physique, et qu'il agit à titre d'établissement gestionnaire pour ces ressources.