Carlos Leitão à New York - Le gouvernement libéral planifie-t-il de créer une crise sociale?
lundi 11 mai, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Rousseau et porte-parole de l’opposition officielle en matière de finances et de revenu, Nicolas Marceau, et le député de Sanguinet et porte-parole pour le Conseil du trésor, Alain Therrien, demandent au ministre des Finances, Carlos Leitão, de clarifier les intentions du gouvernement libéral, alors qu’il a invité les investisseurs new-yorkais, lors de son passage dans la métropole américaine, à se préparer à un « automne chaud » au Québec.

« En annonçant la tenue de manifestations, le ministre des Finances nous annonce-t-il que son gouvernement n’a aucune intention de négocier de bonne foi avec les employés de l’État, comme la loi l’exige pourtant? Est-ce que le gouvernement, tout comme il l’a fait en 2012, lors de la crise étudiante, a l’intention d’utiliser les négociations avec ses employés comme outil politique pour diviser la population? Le devoir d’un gouvernement responsable, au contraire, est de tenter de créer des consensus, de susciter l’adhésion à une volonté commune », a déclaré Nicolas Marceau.

« Les libéraux ont fait de la division et de la confrontation leurs marques de commerce. Alors que le ministre Leitão présume déjà de l’issue négative des négociations avec ses employés, à qui il n’offre absolument rien sur deux ans, rappelons que son gouvernement augmentera, encore cette année, le salaire des médecins de 327 M$; or, cette somme équivaut à 43 % de l’argent neuf consacré aux nouvelles dépenses de programmes de tous les ministères », a conclu Alain Therrien.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?