Canicule et conditions de vie en CHSLD et dans les hôpitaux - Un fonds d’urgence doit être mis en place
mercredi 4 juillet, 2018
Facebook
Twitter

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux, Dave Turcotte, et le porte-parole pour les aînés, Harold LeBel, demandent au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, de mettre en place un fonds d’urgence destiné aux directions des établissements de santé, afin de leur permettre de lutter plus efficacement contre la chaleur.

EN BREF

  •  Les canicules sont appelées à se répéter au Québec; les établissements de santé doivent disposer des ressources nécessaires pour lutter contre la chaleur.
  • Vu la situation actuelle, le gouvernement libéral doit sans tarder mettre en place un fonds d’urgence.
  • Le ministre de la Santé doit nous donner l’heure juste quant à l’état du réseau : plusieurs établissements ne disposent pas d’une climatisation adéquate.
  • Un gouvernement du Parti Québécois mettra en place un plan de climatisation des établissements pour que les patients du Québec n’aient pas à revivre la crise actuelle.

« Le Québec traverse en ce moment une canicule historique; or, même si cette chaleur avait été annoncée, plusieurs personnes, notamment des aînés, en souffrent beaucoup. Compte tenu du fait que ces épisodes de chaleur sont appelés à se répéter dans le futur, nous demandons au gouvernement libéral de mettre en place un fonds d’urgence : tous les établissements de santé du Québec, CHSLD et hôpitaux, doivent pouvoir climatiser adéquatement leurs espaces, pour assurer le confort à la fois des patients et des travailleurs. C’est essentiel », a déclaré Dave Turcotte.

« Nous le constatons tous les jours : l’état des CHSLD et des hôpitaux se détériore à vue d’œil. Les établissements sont vétustes, inadaptés, parfois même dangereux. Et l’austérité qui nous a été imposée par le gouvernement libéral ces dernières années n’a certainement pas aidé à remédier à la situation! Après 15 ans de règne libéral, le ministre de la Santé doit faire le bilan et nous donner l’heure juste quant à l’état du réseau. En 2018, au Québec, il est inacceptable que les établissements de santé ne disposent pas tous d’une climatisation adéquate », a pour sa part insisté Harold LeBel, qui rappelle que le Parti Québécois a demandé, il y a plusieurs semaines, une enquête de la protectrice du citoyen sur la situation globale des CHSLD.

Dave Turcotte est catégorique : jamais plus les aînés et les autres patients du Québec ne doivent revivre une telle situation. « Un gouvernement du Parti Québécois mettra en place un plan, déployé sur un an, pour que tous les établissements de santé puissent se doter d’un système efficace de climatisation. C’est nécessaire, bien sûr, mais c’est surtout humain », a-t-il conclu.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?