Budget fédéral - « Le budget des bonbons électoraux à Ottawa, celui de l’austérité au Québec » – Nicolas Marceau
mardi 21 avril, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Rousseau et porte-parole de l’opposition officielle en matière de finances et de revenu, Nicolas Marceau, dénonce le fait que le budget du gouvernement fédéral ne tienne aucunement compte des priorités du Québec.

« Le budget fédéral confirme le paradoxe entre les deux paliers de gouvernement. On vient de voter le budget de l’austérité, ici, à Québec; ce budget va avoir des conséquences réelles sur les services aux Québécois et asphyxiera notre croissance économique. Pendant ce temps, à Ottawa, c’est le budget des bonbons électoraux. Le contraste est saisissant. Le gouvernement fédéral agit en faveur de sa base électorale; il n’a aucun intérêt pour le Québec. Le Parlement fédéral fonctionne sans aucune influence québécoise », a déclaré Nicolas Marceau.

Le député déplore également que le premier ministre Philippe Couillard n’ait rien demandé au gouvernement fédéral. « Quand on ne demande rien, on n’obtient rien. Ce n’est pas surprenant de voir que les revendications du Québec ont été ignorées par Ottawa. Il aurait fallu qu’on parle de transferts en santé, d’un dédommagement pour le registre des armes à feu ou du péage sur le nouveau pont Champlain, par exemple. L’impact de la baisse des transferts en santé sera très important au Québec, où les besoins sont grandissants, notamment en raison du vieillissement de la population », a conclu le député.