Bilan de la première année du gouvernement : Rendre le Québec et Rimouski plus forts
jeudi 5 septembre, 2013
Facebook
Twitter

Rimouski – Pauline Marois est devenue la première femme élue première ministre du Québec le 4 septembre 2012. La première année de mandat de son gouvernement est marquée par l’écoute, le courage et la détermination. Aujourd’hui, le gouvernement du Québec a de nouveau le moyen d’agir pour que les Québécois retrouvent leur fierté. Les priorités sont claires : l’économie et la création d’emplois, la solidarité et l’aide à ceux qui sont dans le besoin, et la fierté de vivre ensemble. Ainsi, le gouvernement du Parti Québécois prendra toutes les actions nécessaires pour rendre le Québec plus fort.

Dressant le bilan de la première année au pouvoir du gouvernement péquiste et de sa réélection, Irvin Pelletier, député de Rimouski et président de la Commission des finances publiques, se dit très satisfait du travail qu’il a accompli tant sur la colline Parlementaire que dans sa circonscription.

« Un travail intensif et rigoureux se fait à Québec en commissions parlementaires et, à titre de président de la Commission des finances publiques du Québec, je peux vous confirmer que les députés travaillent avec professionnalisme dans l’intérêt supérieur du Québec malgré les divergences d’opinions parfois tranchantes », souligne le député.

À titre de président de la CFP le député a récemment présidé les importants travaux sur la pérennisation du système de retraite québécois. Un rapport à ce sujet sera déposé cet automne.

Des engagements électoraux qui se réalisent promptement

Réélu pour un troisième mandat le 4 septembre dernier, le député de Rimouski est très fier d’avoir procédé en compagnie du ministre de la Justice, monsieur Bertrand St-Arnaud, à l’annonce de la rénovation et de l’agrandissement du Palais de justice de Rimouski. Il s’agit d’un projet de 72 millions attendu depuis de nombreuses années dont les travaux s’échelonneront jusqu’en 2018.

Du côté des places en garderie, deux constructions sont annoncées pour un total de 158 nouvelles places en CPE à Rimouski. Le député est confiant que la ministre de la Famille annonce prochainement un ou deux nouveaux projets permettant ainsi de réaliser l’engagement électoral de 240 places au cours de son mandat. Plus de 1000 enfants sont en attente sur la liste BILA dans le grand Rimouski.

Le député de Rimouski était heureux d’annoncer, avec la ministre Élaine Zakaïb, la subvention de 450 000 $ pour la municipalité de St-Narcisse-de-Rimouski. Ce projet majeur pour la communauté du haut pays est un exemple de mobilisation et de persévérance digne de mention.

Le projet de la Coopérative Paradis avance rondement et le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, maintient sa volonté de contribuer financièrement à ce projet innovant, structurant et mobilisateur pour le milieu culturel rimouskois.

Pour pallier au manque de logements abordables, des projets de développement social se sont réalisés et d’autres évoluent très positivement dans la circonscription. D’abord, les Habitations Nicolas-Rioux, une construction de six logements communautaires à St-Eugène-de-Ladrière, a été inaugurée récemment. Chapeauté par l’Office municipal d’habitation de Rimouski, La Conviale, un projet d’habitation pour personne seule, ira en appel d’offres très prochainement. Enfin, un édifice multifonctionnel qui accueillera six logements sociaux à La Trinité-des-Monts, est présentement à l’étude à la Société d’habitation du Québec.

Dans le domaine de la santé et des services sociaux, le projet Logement’vole, qui consiste à améliorer le milieu de vie des personnes ayant une problématique de santé mentale a obtenu trois nouvelles unités dans le cadre du Programme de supplément au loyer. Le député espère en recevoir quatre autres d’ici la fin de l’année afin de remplir cette promesse électorale.

Le projet de la quatrième glace à Rimouski a connu des changements puisque plusieurs groupes de citoyens demandent maintenant à la Ville de Rimouski d’analyser la faisabilité d’un complexe multisport incluant possiblement une piscine et un terrain de soccer intérieur. Un comité, mis en place par la Ville de Rimouski, déposera sous peu le fruit de leur réflexion. Le député de Rimouski suivra le cheminement de ce dossier avec grand intérêt et s’engage à appuyer le projet retenu par les élus municipaux.

Selon le député de Rimouski, plusieurs actions menées depuis son élection ont permis de dénouer des impasses ou de faire avancer des projets, petits et grands. « Je travaille pour les citoyennes et les citoyens de ma circonscription avec respect et en priorisant la concertation. Je suis toujours en mode solution avec les gens qui m’interpellent et je crois que les résultats sont bons. On trouve souvent l’intervention juste afin de faire avancer le dossier », de conclure Irvin Pelletier.