Bas-Churchill: le gouvernement du Québec dénonce l'appui des députés fédéraux élus au Québec à la motion M-412 contre les intérêts du Québec
vendredi 19 avril, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste, M. Alexandre Cloutier, et la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, dénoncent l'adoption de la motion M-412 qui portait sur la garantie de prêt octroyée par le gouvernement fédéral au gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador pour le projet hydroélectrique du Bas-Churchill, par les députés du parlement fédéral.

Suite à l'adoption de cette motion, le gouvernement du Québec se désole que le parlement fédéral et que les députés québécois du Nouveau Parti démocratique (NPD), du Parti libéral du Canada (PLQ) et du Parti conservateur du Canada (PCC) aient voté contre le Québec en donnant leur appui à un projet qui va à l'encontre des intérêts du Québec.

« Le gouvernement fédéral va financer l'hydroélectricité de Terre-Neuve alors que les Québécois ont toujours payé eux-mêmes pour leur électricité. C'est inacceptable, ce sont des taxes et des impôts des Québécois qui vont servir à créer une concurrence déloyale à Hydro-Québec », a déclaré le ministre Cloutier.

« C'est indécent, soixante-dix députés fédéraux québécois ont voté pour une motion qui salue l'octroi d'un prêt qui permet une concurrence directe à l'énergie du Québec pour un projet dont la rentabilité est douteuse. Les députés fédéraux québécois ont ignoré une motion unanime de l'Assemblée nationale », a ajouté la ministre Martine Ouellet.

Il existe un consensus québécois condamnant l'octroi d'une garantie de prêt du fédéral. Une deuxième motion réitérant l'opposition du Québec à une participation financière du gouvernement fédéral dans le projet hydroélectrique du Bas-Churchill a d'ailleurs été adoptée à l'unanimité en novembre dernier à l'Assemblée nationale.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?