Baisse dramatique des quotas de crevettes - Laurent Lessard doit se mettre en mode « gestion de crise »
vendredi 23 mars, 2018
Facebook
Twitter

Québec, le 23 mars 2018 – Réagissant à l’annonce fédérale concernant la réduction des quotas de crevettes dans le golfe du Saint‑Laurent, le porte-parole de l’opposition officielle en matière de pêcheries, André Villeneuve, ainsi que le porte-parole pour la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Sylvain Roy, demandent au ministre québécois des Pêcheries, Laurent Lessard, de se mettre immédiatement en mode « gestion de crise » pour appuyer les pêcheurs québécois et les travailleurs des usines de transformation.

 

 

EN BREF

  • Le Parti Québécois demande à Laurent Lessard de passer immédiatement en mode « gestion de crise ».
  • Le ministre doit s’assurer que le budget déposé mardi prochain par Carlos Leitão inclura des mesures pour atténuer les impacts de la réduction des quotas.
  • Ensuite, il doit rencontrer d’urgence le ministre fédéral des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne afin d’exiger qu’il prenne les mesures nécessaires pour appuyer les pêcheurs du Québec, comme il l’a fait en créant un fonds de 400 M$ destiné à ceux de l’Atlantique.
     

Le ministre fédéral Dominic LeBlanc a avalisé la baisse draconienne des quotas de crevettes dans le golfe du Saint‑Laurent, recommandée par le comité consultatif. Les pêcheurs auront donc droit à seulement 17 337 tonnes de crevettes, alors qu’ils en ont rapporté 22 431 tonnes l’an dernier. « Cette réduction dramatique aura un impact majeur sur l’industrie de la pêche dans l’est du Québec. Le ministre Lessard doit passer immédiatement en mode "gestion de crise". Des actions doivent être entreprises rapidement pour atténuer les conséquences de cette décision sur les pêcheurs et les travailleurs des usines de transformation du Québec », a déclaré André Villeneuve.

 

Sylvain Roy souligne d’ailleurs que le ministre des Finances, Carlos Leitão, est en ce moment même en train d’apporter les dernières modifications à son budget. « Laurent Lessard doit s’assurer que le budget déposé mardi prochain inclura des mesures pour atténuer les impacts de la réduction des quotas. Le ministre n’a pas le choix d’intervenir auprès de son collègue pour que nos pêcheurs trouvent leur compte dans le budget 2018‑2019 », a‑t‑il insisté.

 

Rappelons qu’il y a deux semaines, le ministre LeBlanc a annoncé un fonds de 400 M$ pour soutenir l’industrie des pêches en Atlantique. « Le Québec en est exclu, même si son industrie est aux prises avec les mêmes difficultés. Dominic LeBlanc a fait preuve d’un favoritisme manifeste envers sa région, et Laurent Lessard doit lui faire comprendre que le Québec a droit à sa juste part. Une rencontre d’urgence est nécessaire. Si M. Lessard veut que je l’accompagne à Ottawa pour montrer un front uni devant le fédéral, je suis prêt à le faire », a conclu le député de Berthier.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?