Automatisation du secteur manufacturier - La ministre Élaine Zakaïb annonce un prêt de 600 000 $ à l'entreprise Automacad pour la commercialisation de deux procédés novateurs
mardi 15 octobre, 2013
Facebook
Twitter

Candiac – La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, a annoncé, en présence du député de Sanguinet et adjoint parlementaire au ministre des Finances et de l'Économie M. Alain Therrien, l'attribution par le gouvernement d'un prêt de 600 000 $ à Automacad, une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de machinerie automatisée pour le secteur manufacturier. Ce prêt, réalisé par l'entremise d'Investissement Québec, permettra le développement de nouveaux produits à forte valeur ajoutée, notamment une ligne de moulage et de démoulage et un système de coloration robotisé pour l'industrie du béton.

« Automacad est un acteur incontournable du secteur manufacturier qui contribue au dynamisme économique de la région et à la modernisation des entreprises industrielles », a déclaré la ministre. « Ses activités s'inscrivent exactement dans les objectifs de notre politique industrielle, qui vise à accroître la productivité de nos entreprises manufacturières en les encourageant à automatiser et à robotiser leur production. Il va donc de soi, pour mon gouvernement, d'accompagner cette entreprise dynamique dans la poursuite de ses efforts de commercialisation et d'expansion. C'est en investissant massivement dans les projets d'innovation que les entreprises québécoises seront aptes à faire face aux défis de la concurrence pour les années à venir. »

Comme les entreprises doivent sans cesse améliorer leur productivité pour demeurer concurrentielles, Automacad évolue dans un marché ayant un fort potentiel de croissance. L'entreprise souhaite d'ailleurs commercialiser ses produits dès septembre 2014, afin de répondre à l'importante demande du marché dans l'industrie du béton.

« Automacad s'est toujours maintenue à la fine pointe de son secteur grâce à des investissements importants en recherche et développement et par l'utilisation de technologies innovantes dans la fabrication de ses produits », a souligné le député Therrien. « Ce souci constant d'être à l'affût des nouvelles méthodes de fabrication a permis à l'entreprise de se tailler une excellente réputation ici dans la région, de même qu'auprès des entreprises qu'elle dessert. »

« L'appui du gouvernement du Québec a permis de concrétiser notre projet d'innovation », a ajouté M. Louis Hébert, coactionnaire et président de l'entreprise. « Nous sommes très heureux de pouvoir enfin réaliser le développement des produits nécessaires à la poursuite de notre croissance. Nous prévoyons d'ailleurs procéder à l'embauche de nouveaux employés au cours des prochaines années. »

Fondée en avril 1999 par M. Louis Hébert et Mme France Barbeau, l'entreprise Automacad se spécialise dans la conception et la fabrication de machinerie automatisée pour le secteur manufacturier. Elle est active, notamment, dans l'industrie du béton, du plastique, du bois et de l'acier. Grâce à son expertise recherchée, Automacad assiste ses clients pour l'automatisation des procédés de production. Elle propose également des solutions d'industrialisation dynamisant non seulement les chaînes de production, mais aussi le marché tout entier.