Attentes prébudgétaires - Le Parti Québécois veut un budget nationaliste, juste et vert
vendredi 21 février, 2020
Facebook
Twitter

Québec, le 21 février 2020 – Le député de René-Lévesque, leader parlementaire du Parti Québécois et porte-parole en matière de finances, Martin Ouellet, a présenté ce matin les attentes de sa formation politique en vue du dépôt du budget par le gouvernement, le 10 mars prochain. 

EN BREF

  • Le Parti Québécois veut un budget nationaliste :
    • Obtention du transfert d’une partie de l’assiette fiscale;
    • Rapatriement de l’ensemble des budgets en culture.
  • Le Parti Québécois veut un budget juste :
    • Parachèvement du réseau des CPE, pour que chaque enfant y ait sa place;
    • Reconnaissance du « droit à l’amour » pour les prestataires de l’aide sociale;
    • Étude de la possibilité d’instaurer un régime d’assurance-pension pour protéger les retraités;
    • Bonification des indemnisations versées aux patients devant se déplacer pour recevoir des soins;
    • Attribution du financement nécessaire à la construction de maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence;
    • Construction de nouveaux logements sociaux, pour que la crise du logement cesse de se répéter année après année.
  • Le Parti Québécois veut un budget vert :
    • Création d’un « budget carbone », présenté et déposé annuellement, pour faire le suivi des plans d’action;
    • Attribution du financement nécessaire à l’application des recommandations du rapport sur l’utilisation des pesticides;
    • Attribution des sommes requises pour contrer l’érosion des berges.

D’abord, un gouvernement se disant nationaliste doit absolument insister auprès du fédéral pour obtenir non seulement son écoute, mais aussi son dû. « Ottawa ignore le Québec depuis trop longtemps. Des points d’impôt doivent être rapatriés ici, à Québec, de même que tous les budgets concernant la culture. Et c’est un minimum. J’invite le gouvernement de François Legault à faire preuve de fermeté face au fédéral; s’il a besoin d’un appui, il pourra compter sur nous », a mentionné d’entrée de jeu le porte‑parole.

« Les Québécois s’attendent par ailleurs à ce que leur gouvernement, par le biais de son budget, corrige certaines injustices. La CAQ doit donc saisir l’occasion et faire en sorte que le Québec améliore concrètement son bilan en matière de justice sociale. Les personnes vulnérables, démunies ou malades, les aînés, les enfants et les femmes victimes de violence, entre autres, ont droit à une meilleure protection, à des garanties d’équité », a ajouté le député.

Enfin, le Parti Québécois demande au gouvernement de donner de la profondeur à ses prétentions environnementales, qui sont actuellement d’un vert plutôt pâle. « Nous ne sommes plus à l’ère des engagements sans suivi; nous avons un devoir envers les générations futures. L’adoption d’un "budget carbone" forcerait le gouvernement, quel qu’il soit, à honorer ses promesses et à atteindre ses objectifs. À cet égard, un bon début serait d’attribuer les sommes nécessaires à l’application des 32 recommandations que contient le rapport de la CAPERN à propos des impacts de l’utilisation des pesticides sur la santé publique et l’environnement », a conclu Martin Ouellet.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?