Annonce du nouveau pavillon universitaire Alouette à Sept-Îles
mardi 20 août, 2013
Facebook
Twitter

Voici l'allocution du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, M. Pierre Duchesne, prononcée à l'occasion de l'annonce du nouveau pavillon universitaire à Sept-Îles.


La version prononcée fait foi

« Ma collègue, Madame Lorraine Richard députée de Duplessis, présidente de la Commission de la culture et de l’éducation,

« Monsieur Serge Lévesque, maire de la Ville de Sept-Îles

« Monsieur André Martel, président et chef de la direction d’Aluminerie Alouette,

« Monsieur Martin Gauthier, recteur de l’Université du Québec à Chicoutimi,

« Monsieur Donald Bhérer, directeur général du Cégep de Sept-Îles,

« On me dit que Madame Laurence Méthot, mairesse de Port-Cartier, est aussi avec nous…

« Aujourd’hui nous assistons à une brillante démonstration de savoir-faire et de collaboration.

«Des administrateurs du Cégep de Sept-Îles, de l’Université du Québec à Chicoutimi et de Aluminerie Alouette ont collaboré ensemble de façon très fructueuse .

« Grâce à leur vision, grâce à leur détermination, la collectivité de l’Est de la Côte-Nord verra grandir son offre de formation universitaire.

« Je suis donc heureux d’être parmi vous pour annoncer officiellement la construction d’un nouveau pavillon universitaire au Cégep de Sept-Îles.

« Ce pavillon fait suite à une entente entre le gouvernement du Québec et Aluminerie Alouette signée le 31 octobre 2011.

« Il s’inscrit dans le sillage des engagements contractés par Aluminerie Alouette en échange de l’attribution d’un bloc de 500 mégawatts d’énergie afin de permettre la réalisation de la troisième phase d’expansion de son usine.

« Alouette consacrera 10 millions pour la construction de ce pavillon universitaire de 2 700 m2.

« Cet investissement se veut un legs important à la collectivité de Sept-Îles. Je tiens à saluer cet engagement important de Aluminerie Alouette envers la communauté où elle est implantée.

« Ce projet sera aussi créateur d’emplois durant sa construction durant la prochaine année. On me dit qu’au moins 25 personnes y travailleront à temps plein, sans compter la sous-traitance.

« Ce projet est aussi un exemple éloquent d’un partenariat réussi.

« En premier lieu, un partenariat avec le plus important employeur de Sept-Îles, la plus importante aluminerie des Amériques, la plus performante au monde sur le plan de l’efficacité énergétique : Aluminerie Alouette.

« Ensuite, un partenariat avec le Cégep de Sept-Îles et l’université du Québec à Chicoutimi, bien ancrés dans leur milieu, et qui dynamisent leur région depuis plus de 40 ans.

« Voilà un bel exemple où universités et cégeps ont brillamment uni leurs ressources en se concertant pour jouer efficacement leur rôle.

« L'Université du Québec à Chicoutimi et le Cégep de Sept-Îles prouvent qu’ils sont de véritables partenaires tant dans le domaine de la formation que dans celui de la recherche.

« Ensemble, ils mettent de l'avant un modèle de développement de l'enseignement supérieur en région basé sur la synergie entre les ordres d'enseignement universitaire et collégial.

«C’est ce qui fait la force d’un réseau d’enseignement.

« Un des objectifs que mon ministère s’est fixé, dans la foulée du sommet sur l’Enseignement supérieur de l’hiver dernier, est de favoriser les diplômés universitaires de première génération.

« Il n’y a pas de plus grande fierté pour une famille que de voir l’un des leurs obtenir, pour la première fois, un baccalauréat universitaire.

« Et souvent, ce premier succès fait tache d’huile et incite frères et sœurs, cousins ou cousines, à emprunter la même voie.

« Nous sommes convaincus que la construction de ce pavillon incitera de plus en plus de citoyens de la Côte-Nord à entreprendre des études universitaires pour rejoindre la moyenne québécoise.

« La collaboration cégep-université et entreprise privée est aussi une des avenues qui sera explorée et mise de l’avant dans l’élaboration de la nouvelle Politique nationale de la recherche et de l’innovation.

« Nous aurons l’occasion d’en rediscuter sous peu au moment du lancement de cette politique.

« En attendant, je peux tout de même vous dévoiler que cette politique sera au coeur d’un projet de société, dans lequel les Québécoises et les Québécois se reconnaîtront.

« En toute conformité avec la vision gouvernementale, l’annonce d’aujourd’hui démontre que nous travaillons à bâtir un Québec fort et compétitif.

« Je félicite le travail de tous, intervenants locaux, gens de l’entreprise privée et représentants du collège et de l’université.

« Vous avez su répondre à mes attentes, entre autres, de l’importance de construire ce projet autour de pôles régionaux existants qui rejoindraient les besoins de la collectivité.

« En favorisant l’accessibilité aux études, vous participez activement au développement de la région.

« Vous pouvez en être fiers.

« J’ai hâte de voir la concrétisation de ce pavillon et je serai heureux de l'inaugurer et de le visiter.

Bonne chance dans vos travaux et bien sûr, je souhaite beaucoup de succès à toutes vos futures étudiantes et étudiants! »