Allocations octroyées aux hauts fonctionnaires - Le Parti Québécois dénonce l’incohérence du gouvernement libéral
vendredi 5 décembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Sanguinet et porte-parole de l’opposition officielle pour le Conseil du trésor et en matière de régimes de retraite, Alain Therrien, dénonce l’incohérence du président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, au sujet des allocations généreuses pour le transport remises aux hauts fonctionnaires et aux dirigeants des sociétés d’État.

Interrogé ce matin à l’Assemblée nationale par les journalistes, le président du Conseil du trésor a mentionné que les allocations faisaient partie de la rémunération globale et que le gouvernement « n’[était] pas en mode de revoir les contrats qui existent ».

« Pourtant, dans le dossier du projet de loi 3 concernant les régimes de retraite des employés et des retraités municipaux, le gouvernement n’a pas hésité à briser les contrats et les conventions collectives dûment signés. Cette incohérence est flagrante; on s’attaque à la classe moyenne, aux familles et aux retraités, mais on ne veut pas briser les contrats signés avec les hauts fonctionnaires ou les dirigeants des sociétés d’État. Le gouvernement ne sait pas où il va, sauf lorsqu’il s’agit de sa politique d’austérité, qui touche directement les familles et les régions du Québec », a déclaré Alain Therrien.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?