Affaire Ian Davidson : Québec doit nommer un enquêteur indépendant
mercredi 8 février, 2012
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Chambly et porte-parole de l'opposition officielle en matière de sécurité publique, Bertrand St-Arnaud, demande au ministre de la Sécurité publique, Robert Dutil, de nommer un enquêteur indépendant pour faire toute la lumière sur l'affaire Ian Davidson.

« Cette affaire impliquant un ancien dirigeant du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) soulève des questions extrêmement troublantes et chaque jour nous apporte son lot de nouvelles révélations. La confiance du public est ébranlée et il importe de faire la lumière sur tout ce qui s'est passé dans ce dossier depuis ce jour d'avril 2011 où le SPVM a appris qu'un individu tentait de monnayer la liste hautement confidentielle de ses informateurs », a déclaré Bertrand St-Arnaud.

Pour le Parti Québécois, trop de questions sensibles et importantes doivent obtenir une réponse rapidement. « Qu'a fait le SPVM dans ce dossier entre avril et octobre 2011, moment où a été intercepté Ian Davidson alors qu'il s'apprêtait à prendre l'avion pour le Costa Rica? Pourquoi n'a-t-il pas été arrêté alors qu'on savait qu'il possédait des informations pouvant mettre la vie de centaines de personnes en danger? Quelles sont les discussions que le SPVM a eues avec lui? Pourquoi Ian Davidson était-il toujours en liberté en janvier 2012? Est-ce que d'autres policiers du SPVM ont aidé Ian Davidson? », se questionne notamment le député de Chambly.

« La règle élémentaire, en pareille circonstance et dans cette troublante affaire, c'est de confier cette enquête à un enquêteur indépendant puisque des membres du SPVM sont directement impliqués. C'est un geste essentiel que le ministre de la Sécurité publique doit poser pour que le public puisse avoir confiance », a conclu Bertrand St-Arnaud.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?