Aeromart Montréal : la ministre Élaine Zakaïb confirme l'appui du gouvernement à l'industrie aérospatiale, un puissant moteur économique
mardi 23 avril, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, a profité de sa présence à Aeromart Montréal, un événement international consacré aux industries aéronautique et spatiale, pour confirmer l'appui du gouvernement au secteur aérospatial. Elle a ainsi annoncé la mise en place de la mesure PME 2.0, qui touche notamment l'industrie aérospatiale, et l'arrivée prochaine, à Montréal, de trois nouvelles entreprises dans le secteur de l'aéronautique.

« Aéro Montréal, la grappe de l'aérospatiale, est une des grappes industrielles les plus dynamiques de la métropole », a affirmé Élaine Zakaïb. « Avec de grands maîtres d'œuvre, des équipementiers reconnus, de nombreux fournisseurs et un bassin de main-d'œuvre qualifiée, le grand Montréal figure parmi les plus grands centres aérospatiaux du monde et il sert de fer de lance pour toute l'industrie québécoise. Cette industrie se situe aussi au premier rang des exportations québécoises et investit chaque année plus de un milliard de dollars en recherche et développement. C'est un secteur porteur dont nous sommes fiers et sur lequel nous comptons beaucoup. C'est pourquoi je suis heureuse de procéder aujourd'hui, à l'occasion de cette convention d'affaires internationale, à quatre annonces qui viendront nourrir son essor. »

Mesure PME 2.0

La mesure PME 2.0 a été mise sur pied pour aider les entreprises de deux secteurs cibles, soit la mode et l'aérospatiale, à accroître leur productivité par l'intégration des technologies de l'information et des communications (TIC). Dotée d'une enveloppe de 6 millions de dollars sur trois ans, répartie également entre les deux secteurs, cette mesure prévoit aider 30 petites et moyennes entreprises (PME) à intégrer les TIC tant à leur production qu'à leurs processus d'affaires. Le Centre francophone d'informatisation des organisations (CEFRIO) est chargé de mener à terme ce projet.

« Grâce à cette mesure, nous mettons à la disposition des PME de l'aérospatiale un outil qui contribuera grandement à renforcer leur positionnement dans la chaîne d'approvisionnement mondiale », a déclaré la ministre déléguée.

Trois nouvelles entreprises

Élaine Zakaïb a aussi annoncé l'arrivée prochaine de trois nouvelles entreprises du secteur aéronautique au Québec. « Je suis fière quand des entreprises étrangères choisissent de venir s'établir au Québec », s'est réjouie la ministre. « Cela confirme nos nombreux avantages concurrentiels reconnus partout dans le monde, dont l'expertise de notre main-d'œuvre, notre important réseau d'universités et de centres de recherche ainsi que la présence de chefs de file mondiaux implantés chez nous. »

La première entreprise est la société allemande PFW, qui s'apprête à déménager à Montréal son bureau d'études sur la fabrication de tubes et de conduits d'air pour les avions, actuellement situé à Seattle. La création de PFW Aerospace Canada et son implantation au Québec résulte d'une étude de faisabilité pour laquelle le gouvernement a versé un montant de 26 000 $.

L'autre entreprise, FACC Solutions, une société autrichienne spécialisée dans la fabrication de pièces en matériaux composites pour l'aéronautique, ouvrira une firme d'ingénierie à Montréal afin de concevoir de nouveaux meubles destinés aux avions d'affaires.

Enfin, la société française LGM établira une filiale à Montréal pour effectuer de la gestion de programmes et de la maintenance. LGM Management et Conseil visera, en priorité, les marchés de l'aéronautique et du ferroviaire.

Au total, ce sont plus de 190 emplois de haute qualité qui seront créés d'ici trois ans au Québec grâce à ces trois entreprises. Ceux-ci viendront s'ajouter aux quelque 42 550 emplois de qualité de l'industrie.