Accommodements raisonnables et laïcité : François Legault veut diviser les Québécois
vendredi 2 septembre, 2011
Facebook
Twitter

Montréal – La députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l’opposition officielle en matière de laïcité, Carole Poirier, se dit perplexe devant les divergences d’opinion observées entre François Legault et Chantal Longpré, présidente de la Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement et membre de la Coalition pour l’avenir du Québec (CAQ) sur la question des accommodements raisonnables.

En effet, Mme Longpré s’est publiquement exprimée cette semaine contre le fait que les employés musulmans de la Commission scolaire de Montréal aient obtenu un jour de congé supplémentaire en raison de la fin du ramadan. Chantal Longpré parle d’iniquité envers les autres employés qui ne bénéficieront pas de ce congé.

« Il y a là matière à réflexion. Or, comme nous le martelons sans cesse depuis des mois et, comme le souligne Mme Longpré, c’est précisément en raison du vide politique sur la question que de telles situations se produisent », a déclaré Carole Poirier.

François Legault s’est dit opposé au port de signes religieux ostensibles pour les fonctionnaires, mais uniquement pour certaines catégories de fonctionnaires, les juges par exemple. Le fondateur de la CAQ a également précisé que la laïcité n’était pas pour lui une priorité.

« Le débat sur les accommodements raisonnables et la laïcité que nous voulons au Québec refait régulièrement surface depuis 2006. Le gouvernement libéral a totalement échoué sur ce terrain. De même, les positions exprimées par François Legault et sa coalition sont totalement inacceptables car ce qu’ils proposent créerait deux catégories de fonctionnaires : ceux qui auraient le droit de porter des signes religieux ostensibles et ceux qui ne l’auraient pas! François Legault ne fait que proposer aux Québécois de les diviser et de créer des iniquités entre eux! Cette attitude est totalement irresponsable! », a ajouté Carole Poirier.

« Tant les libéraux que la coalition de François Legault veulent maintenir le régime du cas par cas en matière de laïcité et d’accommodements raisonnables. Le Québec a besoin d’un véritable débat sur la laïcité. Or, sur ce sujet, PLQ ou CAQ, c’est bonnet blanc et blanc bonnet! Seul le Parti Québécois propose de rejeter la laïcité ouverte et de mettre en place une charte de la laïcité inclusive qui définirait une fois pour toutes les conditions du vivre ensemble dans notre société », a conclu Carole Poirier.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?