Accident mortel à Longueuil - Le Parti Québécois demande une révision du dossier
lundi 24 novembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec – À la suite de la conférence de presse, vendredi dernier, du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) au sujet de l’accident mortel survenu à Longueuil et impliquant un policier de la Sûreté du Québec (SQ), le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, Alexandre Cloutier, exige de nouveau de la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, qu’elle ordonne la révision du dossier par un procureur indépendant.

« Maintenant qu’elle a la version du DPCP et que le premier ministre n’a pas exclu la révision du dossier, est-ce que la ministre Vallée va agir? D’importantes questions sont soulevées, et la conférence de presse du DPCP a apporté une nouvelle preuve que l’intervention d’un procureur indépendant est nécessaire pour réviser le dossier. La crédibilité du système judiciaire est en jeu », a déclaré Alexandre Cloutier.

Le député rappelle que mercredi dernier, se basant sur les articles 23 et 24 de la Loi sur le Directeur des poursuites criminelles et pénales, l’opposition officielle a interpellé personnellement la ministre sur cette affaire, lui demandant d’intervenir.

« Il s’est produit plusieurs cafouillages dans ce dossier. D’abord, le DPCP n’a pas informé les parents de sa décision sur la poursuite criminelle; ce sont les enquêteurs de la SQ qui l’ont fait. Puis, les parents ont été obligés de sortir publiquement afin d’obtenir des réponses. Le DPCP a ensuite pris plusieurs jours avant de les rencontrer, enfin. Et, ce matin, la principale témoin oculaire contredit carrément le DPCP sur la responsabilité du policier. Il est donc clairement temps qu’une révision indépendante soit effectuée », a conclu Alexandre Cloutier.