Accès aux soins dans l’Est-du-Québec - Une salle d’hémodynamie doit être implantée à l’hôpital régional de Rimouski
mardi 10 mars, 2020
Facebook
Twitter

Québec, le 10 mars 2020 – Le député de Rimouski, Harold LeBel, ainsi que les députés de l’Est‑du‑Québec, accompagnés d’élus, de citoyens et de membres du corps médical de la région, ont lancé un cri du cœur à la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann : pour que soient desservis adéquatement et équitablement les citoyens de l’Est‑du‑Québec, une salle d’hémodynamie doit être aménagée au Centre hospitalier régional de Rimouski.

EN BREF

  • Depuis plus de 20 ans, le service de cardiologie du Centre hospitalier régional de Rimouski fait valoir la nécessité d’y implanter une salle d’hémodynamie pour desservir la population de l’Est‑du‑Québec.
  • La région répond aux critères; la décision est purement politique.
  • Si le gouvernement souhaite être équitable envers la population de l’Est-du-Québec, il doit annoncer rapidement l’aménagement d’une salle d’hémodynamie à Rimouski.

L’hémodynamie est une technique permettant de débloquer les artères du cœur en cas d’infarctus, donc de limiter les dommages. « Chaque année, plus de 1400 patients de l’Est-du-Québec ont recours à ce type de soins. Pour ce faire, ils doivent se rendre à Québec. Certains, trop instables, décèdent lors du transfert; d’autres vivront avec des séquelles permanentes, en raison des délais d’intervention. Et pour l’ensemble des patients, il s’agit d’une situation intenable et inéquitable. Alors que sept régions du Québec bénéficient d’un service d’hémodynamie, les patients du Bas‑Saint‑Laurent et de la Gaspésie sont confrontés à du stress, à de l’éloignement, à de l’inconfort. Le gouvernement doit intervenir », a déclaré Harold LeBel.

Soulignons qu’à maintes reprises, un comité formé de cardiologues et de citoyens a prouvé que la région satisfaisait à toutes les conditions pour obtenir un service d’hémodynamie. De nombreux rapports et dossiers présentés au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) en font la démonstration.

« La CAQ affirme souvent que les régions ont un rôle important à jouer dans le développement et la prospérité du Québec. Or, pour occuper le territoire, des services de santé adéquats doivent être offerts dans toutes les régions. Dans l’Est-du-Québec, cela fait consensus : nous avons besoin d’une salle d’hémodynamie. C’est une question d’équité pour la population, et le gouvernement doit en tenir compte », a insisté le député.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?