Abolition des cégeps : François Legault propose une mesure anti-régions
mercredi 5 octobre, 2011
Facebook
Twitter

Québec – La députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’enseignement supérieur, Marie Malavoy, rejette totalement la proposition de François Legault d’abolir les cégeps.

« En abolissant les cégeps, François Legault veut nuire à l’accessibilité aux études et nuire aux régions du Québec », a déclaré Marie Malavoy.

Elle déplore que M. Legault véhicule un préjugé à l’effet que les cégeps sont des lieux incitant à la consommation de drogue et qu’en l’occurrence, il faudrait les abolir.

« Il ne faut surtout pas banaliser cette question de la consommation de drogue chez nos jeunes, mais ce n’est certainement pas en abolissant les cégeps que la drogue va disparaître! L’heure n’est pas au brassage de structures, mais à la réussite scolaire de nos enfants », a-t-elle conclu.