Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec: le gouvernement du Québec annonce un nouveau programme pour la réalisation de travaux de drainage
vendredi 12 avril, 2013
Facebook
Twitter

La Sarre – Le vice-premier ministre, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, M. François Gendron, et le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, M. Gilles Chapadeau, sont heureux d'annoncer, aujourd'hui, la création du Programme de soutien au drainage des terres de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. L'objet de ce programme, d'une valeur totale de trois millions de dollars, est d'appuyer les entreprises agricoles des régions visées dans la réalisation de travaux de drainage visant à améliorer le rendement des cultures et à valoriser des terres offrant un potentiel de remise en culture.

Le drainage des terres agricoles aura des résultats bénéfiques précis :

  • Augmentation des rendements;
  • Diversification des cultures au sein des entreprises agricoles et dans l'ensemble de la région;
  • Accroissement des revenus et amélioration de la rentabilité des entreprises agricoles;
  • Maintien des emplois agricoles dans la région;
  • Dynamisation de l'agriculture et de l'utilisation du territoire.

« L'équipe des candidats du Parti québécois de l'Abitibi-Témiscamingue avait pris cet engagement en campagne électorale et c'était devenu pour moi une priorité à titre de ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. L'Abitibi-Témiscamingue possède un grand bassin de terres qui présente un potentiel intéressant pour le développement de notre agriculture. Actuellement, 24 % des terres sont drainées en Abitibi-Témiscamingue, comparativement à 50 % dans l'ensemble du Québec. La région a du retard et, avec cette mesure, nous nous rapprocherons de la moyenne québécoise », a indiqué M. Gendron.

Le nouveau programme sera en vigueur pour les trois prochaines années. Les entreprises agricoles pourront recevoir jusqu'à 50 000 dollars pour des travaux de drainage et l'aide financière dont elles pourront tirer parti couvrira jusqu'à 50 % des dépenses admissibles liées aux mesures qu'elles auront adoptées.

« L'Abitibi-Témiscamingue est une région encore jeune dont le potentiel agricole mérite d'être mis à profit. L'industrie bioalimentaire joue déjà un rôle considérable dans l'économie régionale. En 2011, quelque 8 500 emplois directs y étaient rattachés, ce qui équivaut à 12 % de tous les emplois de la région », a conclu M. Chapadeau.

Pour obtenir plus d'information sur le Programme de soutien au drainage des terres de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, les entreprises sont invitées à communiquer avec la direction régionale du Ministère.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?