À peine 3 % d'un fonds fédéral pour les personnes handicapées a été versé au Québec : que fait la ministre Dominique Vien pour corriger cette flagrante injustice du gouvernement Harper?
samedi 11 février, 2012
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Saint-Hyacinthe et porte-parole de l'opposition officielle pour les personnes handicapées, Émilien Pelletier, s'insurge que moins de 3 % du Fonds pour l'accessibilité du gouvernement fédéral a servi aux personnes handicapées du Québec depuis 2008.

« C'est consternant de voir le gouvernement conservateur laisser tomber les personnes handicapées et les organismes de défense de droits du Québec de cette façon. Les besoins sont tout aussi grands au Québec qu'ailleurs. Pourquoi la ministre déléguée aux Services sociaux, Dominique Vien, n'a-t-elle rien fait pour corriger cette injustice? Actuellement, les personnes handicapées font les frais de cette nonchalance », a vivement déploré Émilien Pelletier.

Le député se questionne sérieusement sur la répartition de ce fonds lorsqu'on apprend que sur les 67 millions de dollars disponibles, 85 % des sommes ont été versées dans des circonscriptions représentées par des députés conservateurs. « C'est totalement indécent de voir à quel point le gouvernement fédéral de Stephen Harper fait de la partisanerie sur le dos des personnes handicapées », a-t-il ajouté.

Le Parti Québécois souligne que les personnes handicapées et les groupes de défense de droits ont des besoins criants. « Les personnes handicapées du Québec ont le droit, elles aussi, de recevoir leur juste part des fonds fédéraux. Il est plus que temps que la ministre Vien intervienne pour que cette enveloppe fédérale soit gérée au Québec. Nous devons faciliter le quotidien de nos personnes handicapées qui sont confrontées à de graves problèmes d'accessibilité », a conclu Émilien Pelletier.