477 321 $ pour soutenir douze projets lancés par des partenaires fauniques - Le ministre Yves-François Blanchet accorde une aide financière de 477 321 $
jeudi 19 septembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, rend publics les douze projets qui seront mis de l'avant par huit partenaires fauniques d'ici la fin de l'année financière 2013-2014. Ainsi, des subventions totalisant 477 321 $ ont été accordées par le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs dans le cadre du volet « Relève et mise en valeur » - enveloppe nationale du Réinvestissement dans le domaine de la faune.

« Par cette initiative, le gouvernement du Québec reconnaît et encourage l'apport de ces organismes dans le développement des activités fauniques et la formation de la relève. Leur approche est à la fois moderne et inscrite dans nos traditions », souligne le ministre Blanchet.

Les projets retenus (voir l'annexe) proviennent de huit organismes actifs dans le secteur de la faune, soit la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, la Fédération des pourvoiries du Québec, la Fondation pour la sauvegarde de la truite mouchetée, la Fédération québécoise pour le saumon atlantique, la Fédération des trappeurs gestionnaires du Québec, la Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec, la Société des établissements de plein air du Québec et Zecs Québec. Ils portent, d'une part, sur le renouvellement de la clientèle des activités de chasse, de pêche et de piégeage, et, d'autre part, sur la mise en valeur de la ressource faunique dans le but d'en optimiser et d'en développer l'exploitation.

Chaque année, au Québec, les activités de chasse, de pêche et de piégeage génèrent près de 1,9 milliard de dollars en création de richesses et en salaires dans les entreprises d'ici et d'ailleurs. À titre d'exemple, ces retombées permettent de générer près de 14 000 emplois dans toutes les régions du Québec. « Par cette aide financière, notre gouvernement confirme l'importance qu'il accorde aux activités de chasse, de pêche et de piégeage et reconnaît leur apport dans le développement et le caractère des régions. La faune constitue une richesse commune inestimable, tant en ce qui concerne l'économie que la biodiversité et l'identité québécoises », a conclu le ministre.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?