Modifications proposées à l'aide sociale : briser le cercle de la pauvreté par l'emploi

Permanence nationale

Équipe de services aux membres du Parti Québécois.

jeudi 7 mars, 2013
Partagez
Partagez
Partagez

La ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais, propose de modifier trois mesures de l'aide sociale. Elle rencontrera demain le Front commun des assistés sociaux, le Collectif de la lutte contre la pauvreté et le Collectif 8 mars pour en discuter. Toutes ces mesures visent à mettre à jour des règles qui ne correspondent plus à la réalité d'aujourd'hui, puis à briser le cercle de la pauvreté par l'emploi.

Contrairement à la réforme de l'assurance-emploi imposée par Ottawa, la ministre Maltais propose des mesures pour accompagner les prestataires vers l'emploi, les soutenir dans leurs démarches et les sortir de la misère. À l'opposé de ce que fait le fédéral, Québec a choisi d'accompagner les gens au lieu de les abandonner.

Ces efforts s'inscrivent dans le cadre de la stratégie Tous pour l’emploi, rendue publique le 8 février dernier et dotée d’un budget de 463 millions de dollars par année, et qui vise à intégrer les clientèles sous-représentées sur le marché du travail.

Toutes celles et tous ceux qui participeront aux mesures pour intégrer le marché du travail auront donc accès à un parcours individuel et recevront une allocation de 195 $ au lieu de 129 $. Les personnes touchées par ces modifications recevront une lettre les invitant à se présenter à leur Centre local d’emploi (CLE) et disposeront d’un accès prioritaire pour rencontrer un agent d’aide à l’emploi. Celui-ci les accompagnera afin qu’elles se prévalent des services offerts par Emploi-Québec.

Toutes les personnes concernées par ces modifications seront rencontrées individuellement. Toutes celles et tous ceux qui sont actuellement jugés aptes à l'emploi et qui, en réalité, sont inaptes au travail se verront accorder ce statut.

Le gouvernement ne veut appauvrir personne. Au contraire, les prestataires de l’aide sociale pourront améliorer leur revenu en participant à une mesure d’emploi qui leur rapportera 195 $ par mois, ou en trouvant un travail.

Il est essentiel d'agir pour briser le cercle de la pauvreté. Et l'emploi est le meilleur moyen.

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.