Maintenant plus que jamais

Permanence nationale

Équipe de services aux membres du Parti Québécois.

vendredi 4 mars, 2016
Partagez
Partagez
Partagez

Notre blogueuse invitée, Annick Vigeant, nous livre ses impressions dans le cadre de notre Conseil national des 27 et 28 février 2016 à Trois-Rivières.


Un conseil national, c’est toujours une bonne occasion de mesurer l’humeur des troupes et d’évaluer l’état d’un parti politique. Où en sommes-nous ? Où allons-nous ?

Notre conseil national de la fin de semaine dernière à Trois-Rivières a résolument démontré que l'espoir et l'optimisme étaient au rendez-vous. Ça brillait dans les yeux des militants!

Les médias ont bien sûr relevé la bonne humeur collective, mais ça allait au-delà de ça: c’est une atmosphère de grande collaboration et de confiance mutuelle entre les hautes instances et les militants qui régnait, de cohésion dans l’action, de conviction partagée que le Parti Québécois était sur la bonne voie.

Plusieurs ont d’ailleurs noté une grande diversité au sein des délégués et observateurs. Un grand nombre de jeunes souverainistes était présent :

« Il y a une cohésion, une cohérence dans l’action. On sent vraiment un momentum. Ça émane, ça, et ça donne le goût de participer. C’est pour ça que je suis ici en fin de semaine. On sent qu’il se passe quelque chose »

-Julien Levac Joubert

Le travail du nouveau directeur général du Parti, Alain Lupien, acclamé à plusieurs reprises au cours de l’événement, n’y est pas étranger. Et la clarté du message de notre chef, Pierre Karl Péladeau, non plus: nous allons vers le pays et nous allons travailler avec tout le monde qui a le même objectif que nous pour y arriver.

Scrutin proportionnel, convergence du mouvement indépendantiste, tout est mis en oeuvre pour ouvrir et démocratiser le mouvement, faire en sorte que chaque citoyen qui croit en la possibilité de faire du Québec un pays puisse y trouver sa place et donner son coup de main pour qu’on y arrive, ensemble.

Nous sommes en route vers le congrès de 2017 et les élections de 2018. Nous avons les outils, nous avons le plan, nous avons les militants et nous avons chacun de vous qui avez cru un jour ou l’autre que c’était possible.

Ce l’est. Maintenant plus que jamais.

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.