Les membres au cœur du Parti!

Le Parti Québécois appartient à ses membres. Nous sommes 90 000 membres, issus de toutes les régions.

Les membres possèdent une entière liberté d’expression. Ce sont les membres qui élisent le chef du parti et les candidats qui les représentent à chaque élection. Et comme peut en témoigner le comité national des jeunes du Parti Québécois, chacun peut s’exprimer librement, sans barrière générationnelle.

Promouvoir nos valeurs et préparer demain

Le gouvernement du Parti Québécois se compose de 54 députés qui travaillent en équipe, au service des Québécois et en conformité avec nos valeurs.

Le Parti voit plus loin que ses tâches au quotidien. Il réfléchit au projet souverainiste et prépare le terrain.

Après une série de colloques, le XVIe congrès national d'avril 2011 a adopté un nouveau programme pour le Parti Québécois, a élu un nouveau conseil exécutif national et accordé à la chef Pauline Marois le plus fort vote de confiance de toute l'histoire du Parti Québécois, 93,08%.

Se tenir au courant, participer aux débats, parler de souveraineté, ou devenir bénévole, sont autant de possibilités offertes à tous pour contribuer à notre projet de pays !

Pourquoi appuyer le Parti Québécois ?

Le Parti Québécois a été fondé sur un principe bien simple : être le parti des Québécois. Pour nos membres, qui se rallient tous à la nécessité de faire du Québec un pays, cela signifie plusieurs choses.

J'appuie le Parti Québécois parce que...

J’appuie la souveraineté du Québec

Alors que plusieurs pays naissent dans le monde, nous croyons que le Québec doit écrire lui aussi son nom dans le grand livre de l’histoire des peuples.

L’aventure du Québec est celle d’une nation qui développe une relation d’égal à égal avec les Premières nations et la nation inuite, où la communauté anglophone a toute sa place et où est valorisé l’apport des Québécoises et Québécois issus de l’immigration.

Après avoir décidé démocratiquement de vivre dans un Québec souverain :

  • Nous serons libres et pleinement responsables de nos choix;
  • Nous affirmerons la primauté de notre langue, le français, de notre identité et de nos valeurs;
  • Nous parlerons et agirons en notre nom sur la scène internationale;
  • Nous consoliderons notre souveraineté économique;
  • Nous maîtriserons tous les instruments du développement de notre culture;
  • Nous apporterons nos propres solutions aux exigences du développement durable;
  • Nous accueillerons le monde avec assurance et confiance.

À terme, ce qui est nuisible au développement du Québec, c’est de refuser d’assumer toutes nos responsabilités et de remettre notre avenir dans les mains d’une autre nation. Avec un gouvernement du Parti Québécois, nous pourrons prendre nos propres décisions, être libres de légiférer, de percevoir toutes nos taxes et nos impôts.

Lorsque le Parti Québécois sera de retour au pouvoir, il permettra aux Québécoises et aux Québécois de se projeter dans l’avenir et de prendre le contrôle de leur destinée.

J’aime le Québec

Le Parti Québécois est le seul parti qui a toujours eu à cœur la promotion du français et de notre culture, le respect de l’environnement, le développement des régions et de l’économie québécoise. C’est le seul parti qui est né par amour du Québec et c’est le seul parti qui est au service exclusif des Québécoises et Québécois.

  • J’aime la culture du Québec, ses traditions et son identité. Je veux me les approprier et les faire rayonner ici et à l’étranger.
  • J’aime la langue française, dans toute sa poésie et dans toutes ses couleurs. Je veux qu’elle demeure notre langue nationale et qu’elle nous unisse toujours davantage.
  • J’aime toutes ses régions et le dynamisme de ses habitants. Je veux les encourage à s’épanouir.
  • J’aime nos agriculteurs et nos producteurs, leurs produits du terroir, fromages, viandes, fruits et légumes. Je veux qu’ils prospèrent.
  • J’aime ses paysages et ses forêts. Je veux les mettre en valeur.
  • J’aime ses quelque 4000 rivières. Je veux les protéger.

Je crois à la solidarité et à l’égalité des chances

La tradition d’avant-garde progressiste instaurée par René Lévesque est toujours bien vivante au Parti Québécois. Elle l’est également dans le cœur de ses milliers de militantes et de militants, de ses élus et de sa chef, Pauline Marois.

Sans solidarité, jamais la nation québécoise n’aurait pu survivre, s‘épanouir comme elle l’a fait jusqu’à aujourd’hui. Au cours des dernières décennies, cette solidarité s’est particulièrement manifestée à travers l’État, le Québec s’étant doté d’un vaste filet social.

Nous devons maintenant le rendre plus efficace, plus souple, plus humain et mieux adapté à la réalité des Québécois. Ça veut dire que le gouvernement s’assure de donner un coup de main à ceux et à celles qui en ont besoin, quand ils en ont besoin.

L’égalité des chances, ça veut dire que tous les Québécois, et que chaque Québécois, ont les mêmes droits et sont libres de leurs choix. Les hommes, les femmes, les enfants, les jeunes, les familles, les immigrants, les minorités, les personnes handicapées, les malades, les aînés, les travailleurs, les entrepreneurs, les agriculteurs, sont tous aussi importants les uns que les autres.

C’est un parti de cœur et d’actions

Depuis son élection en 1976, le gouvernement du Parti Québécois a mis en place des politiques d’avant-garde répondant aux besoins des citoyens. Loin de se contenter d’une gestion à la petite semaine, les gouvernements du Parti Québécois ont pris des décisions résultant d’une vision d’avenir qui ont eu des impacts bénéfiques à long terme.

Voici quelques exemples.

Gouvernement du Parti Québécois 1976-1985

  • La Charte de la langue française pour assurer la présence du français dans la vie publique;
  • La loi électorale sur le financement des partis politiques pour assainir les mœurs politiques au Québec;
  • La création de la Société de l’Assurance automobile, de la Commission de la sécurité et de la santé au travail, de l’Office de protection du consommateur et de la Régie du logement;
  • La protection du territoire agricole québécois;
  • La loi anti-briseurs de grève
  • La création du ministère de l’Environnement

Gouvernement du Parti Québécois 1994-2003

  • La première politique familiale du Québec mettant en place la maternelle à temps plein, les centres de la petite enfance (CPE) et l’assurance parentale, pour concilier le travail et la vie de famille;
  • La loi sur l’équité salariale (à travail égal, salaire égal)
  • La loi sur le déficit zéro et l’équilibre budgétaire pour assainir les finances publiques du Québec;
  • La politique nationale de l’eau pour défendre notre plus grande richesse naturelle;
  • La mise en place du régime d’assurance médicaments.

C’est un parti tourné vers l’avenir

Le Parti Québécois, fort de ses réussites dans tous ces domaines, est le mieux placé pour relever avec succès les défis d’aujourd’hui et de demain. Il possède une expertise solide et se soucie profondément d’améliorer la qualité de vie des Québécois. Fort d’une équipe jeune et solide, branchée sur la réalité des Québécois, le Parti Québécois est non seulement l’alternative au gouvernement libéral, il est également la voix de l’avenir.

L’héritage de notre fondateur, René Lévesque, est celui d’un parti qui agit selon ses convictions et non par opportunisme. Prendre des décisions, ça prend du courage, de la détermination, de la vision. Et le Parti Québécois a fait la preuve dans le passé de sa détermination à régler les problèmes criants que vivait notre société. Il faut débattre, poser des questions, envisager tous les scénarios. Être au service des Québécois, c’est de faire notre travail sérieusement et il faut surtout le faire tous ensemble en visant l’égalité des chances et en mettant les intérêts des Québécoises et des Québécois au cœur de cette démarche.

Militer au Parti Québécois, c’est poursuivre le combat de René Lévesque, comme celui de tous ceux qui l’ont précédé et qui l’ont suivi. C’est militer pour un Québec plus libre, plus riche, plus vert, plus solidaire.