Destination : 2030

Pauline Marois

À titre de ministre responsable de la jeunesse, [j’ai lancé aujourd’hui les travaux de la nouvelle politique jeunesse du Québec][1]. Dès [demain][2] s’amorcera un vaste exercice de consultation auprès de la jeunesse québécoise dans le but de définir le Québec de 2030. J’ai confié à mon adjoint parlementaire aux dossiers jeunesse et député de Laval-des-Rapides, […]

jeudi 23 mai, 2013
Partagez
Partagez
Partagez

À titre de ministre responsable de la jeunesse, j'ai lancé aujourd’hui les travaux de la nouvelle politique jeunesse du Québec. Dès demain s’amorcera un vaste exercice de consultation auprès de la jeunesse québécoise dans le but de définir le Québec de 2030.

J’ai confié à mon adjoint parlementaire aux dossiers jeunesse et député de Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin, le mandat de diriger les travaux menant à cette nouvelle politique.

En 2030, Léo aura 38 ans. C’est pour des jeunes comme lui que nous devons penser cette politique. Nous voulons donner à notre jeunesse les moyens de prendre sa place dans le Québec de demain.

Pour ce faire, nous innovons. Nous lançons une démarche participative, une manière tout à fait nouvelle de concevoir nos politiques publiques.

Cette consultation se tiendra grâce à une tournée dans toutes les régions du Québec, mais également par l'entremise d’un tout nouveau site Web de participation citoyenne, à des lieues de tout ce que nous avons vu jusqu'à maintenant dans nos institutions publiques. Il s'agit d'une plateforme inspirée des principes d’interaction du Web 2.0, élaborée à l'aide d'un logiciel libre. J’invite tous les jeunes du Québec à visiter ce site, à se l’approprier et à y laisser leur marque.

Au printemps 2012, les jeunes ont été nombreux à prendre la parole pour réclamer des changements dans notre société.

Il est désormais impératif de nous doter de mécanismes et de façons de faire pour que les décideurs politiques ne soient plus jamais coupés de la génération montante.

Les jeunes d’aujourd’hui vivent dans une société différente de celle de l’an 2000. Les technologies de l’information ont changé leur rapport au monde et leur manière de participer au dialogue public.

Notre jeunesse a le droit de définir son avenir. Le contexte appelle les acteurs politiques à prendre des décisions sans penser à la prochaine élection, mais bien à la prochaine génération.

L’affrontement et la crise sociale sont derrière nous. Place maintenant au dialogue et à la participation.

La destination est claire, c’est l’année 2030. L’objectif l’est également : c’est un avenir pour tous!

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.