Charte et immigration : les faits sont têtus

Diane De Courcy

Partagez Partagez Partagez

jeudi 30 janvier, 2014
Partagez
Partagez
Partagez

Certains ont récemment affirmé que le projet de charte de la laïcité ternit l'image du Québec et que cela entraîne une baisse des volumes d'immigration. Ces déclarations n'ont pas été faites de manière impromptue, mais à l'occasion d'allocutions publiques ou de communications formelles.

Une vérification des faits aurait permis à ces acteurs de constater qu'au contraire, le nombre de demandes d'immigration au Québec est à la hausse : en effet, du mois d'août au mois de décembre 2013, alors que le débat sur la charte avait cours, le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles (MICC) a reçu plus de 9500 demandes de Certificat de sélection du Québec (CSQ), alors qu'il en avait reçu moins de 6000 au cours de la même période en 2012. Et les demandes en provenance du Maghreb sont aussi en hausse.

Ce sont de bonnes nouvelles! Plus nous recevons de demandes, plus nous pouvons être exigeants dans l'attribution de points à la grille appliquée pour sélectionner les personnes qui pourront le mieux intégrer le marché du travail et contribuer au développement de la société québécoise.

Le Québec était, est et sera une terre d’immigration fort populaire. Avant de lancer des affirmations contraires dignes du Bonhomme Sept Heures, il serait préférable de se documenter.

Diane De Courcy, députée de Crémazie
Ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française

Lettre ouverte parue le 30 janvier 2014 dans Le Devoir

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.