Rapport du vérificateur général: un monde sépare les souhaits des ministères et la réalité

En réponse au rapport du vérificateur général par intérim du Québec, Nicolas Marceau explique que les faits invoqués portent sur les demandes des ministères sans tri du gouvernement. L'exercice évacue toute la dimension politique des prises de décisions, en tenant compte qu'aucune prise de décision, aucun choix budgétaire ou aucun effort de compression ne soient réalisés. Entre la liste de souhaits et ce que les ministères reçoivent : il y a un monde, celui du contrôle des dépenses.